Cet hiver adoptez ces 5 ingrédients anti-virus

Chère lectrice, cher lecteur,

J’ai récemment reçu de nombreux témoignages de proches qui ont eu tous les symptômes d’un « très gros rhume ».

Grosse fatigue, impossibilité de se lever le matin, le nez qui coule en permanence, etc…

Bien sûr, ils ont fait un test Covid, et le résultat était négatif.

De même, aucune perte de goût et d’odorat.

Eh oui, ce n’est pas parce qu’on entend parler uniquement de la pandémie que les autres maladies sont au chômage !

La grippe notamment, continue de sévir. Surtout quand on sait que les « vaccins » contre cette maladie hivernale ne sont officiellement efficaces que dans un cas sur deux[1]

Elle est la source de TOUS les remèdes

Quand il s’agit de vous protéger des maladies hivernales, qui peuvent être particulièrement difficiles à traiter, rien ne vaut la nature.

3 raisons me viennent à l’esprit, d’emblée :

  • Tous les médicaments viennent de la nature. L’industrie pharmaceutique, du temps où elle inventait des remèdes qui fonctionnaient, ne faisait que reproduire des molécules qu’on trouvait dans les plantes. C’est notamment le cas de l’aspirine, tiré du saule.
  • Les remèdes que vous trouvez dans la nature ne deviennent JAMAIS obsolètes. Il est toutefois important que vous ne les preniez pas en continu, afin que leurs effets opèrent toujours sur vous. C’est pourquoi, quelle que soit la cure que vous choisissez, il est important de faire une pause d’au moins une semaine toutes les 5 semaines.
  • Beaucoup moins brutaux que les médicaments « industriels », les remèdes naturels sont mieux acceptés par votre corps, même s’il est important de les prendre avec modération.
  • Les remèdes naturels ne vous soignent pas à votre place. Ils vous donnent les forces pour vous défendre contre les menaces. Ceci est une différence importante, car cela veut dire que vous retrouvez votre autonomie immunitaire.

Or pour les maux de l’hiver, je connais un remède particulièrement efficace, que j’utilise depuis des années.

Il regroupe ce qui peut vous protéger durant cet hiver où le froid est particulièrement agressif, dès le mois de novembre.

Je veux ici parler des 5 ingrédients protecteurs pour éviter de passer des semaines entières cloué(e) au lit.

Un aphrodisiaque qui ravive votre flamme intérieure

Vous connaissez sans doute cette racine au goût piquant si particulier, que les restaurants de sushi ont rendu presque ordinaire.

Je veux bien sûr parler du gingembre, dont la réputation aphrodisiaque (amplement méritée), n’est plus à faire, puisque Hildegarde de Bingen, la célèbre érudite, le recommandait déjà au moyen-âge.

Il s’agit d’une racine remplie de nutriments, notamment de vitamine B9, mais aussi d’autres vitamines B.

Or les vitamines B sont celles qui assurent les fonctions vitales les plus essentielles, et parfois, notre mauvaise forme vient du fait que nous en sommes carencés.

On trouve aussi dans le gingembre beaucoup de minéraux :

  • Du calcium, nécessaire pour les os ;
  • De l’iode, pour lutter contre la fatigue et garder un bon tonus, intellectuel notamment ;
  • Du magnésium, l’un des minéraux les plus importants de tous, et indispensable pour garder une bonne forme physique ;
  • Mais aussi du phosphore, du sodium, du zinc, du fer, du potassium et du manganèse, dont votre corps a impérativement besoin.

Certains auteurs se sont demandé si c’était grâce à tous ces apports qu’on lui attribuait une fonction aphrodisiaque.

Il est vrai que le manque d’appétit sexuel peut être fortement lié à des carences !

Toutefois, ce serait occulter ses autres vertus : le gingembre regorge de tanins, dont le pouvoir antioxydant, (et donc anti-cancer) est devenu l’un des principes élémentaires de la nutrition.

Enfin, il est également bon pour la digestion, ce qui n’est pas à négliger en cette période de repas lourds.

Ces épices qui nettoient votre corps

La cannelle et le clou de girofle ne sont pas seulement bonnes pour parfumer vos plats (ou vos desserts !).

Comme la plupart des épices traditionnelles (au même titre que le gingembre), elles ont la réputation d’être aphrodisiaques.

Mais celles-ci, en plus, ont un goût qui plaît à beaucoup plus de monde !

La cannelle est recommandée en hiver par les naturopathes et les herboristes car elle soutient l’action du système immunitaire.

C’est aussi un anti-inflammatoire à même de calmer vos rhumatismes, qui commencent à se réactiver dès la saison froide.

Le clou de girofle contient des éléments qui nettoient votre organisme de tous les intrus les plus nocifs : il est antibactérien, antiviral.

Et comme la cannelle, il a des vertus anti-inflammatoires et même analgésique, ce qui veut dire qu’il a tendance à réduire les douleurs qui peuvent vous tenailler durant les longues soirées d’hiver.

Ces deux herbes protègent votre intérieur

En hiver, il y a deux herbes que j’asperge systématiquement sous forme d’huile essentielle, aussi bien chez moi que dans mon cabinet.

Je veux bien sûr parler du Ravintsara et de l’Arbre à thé (tea tree).

Ces deux plantes ont des effets très puissants, et sous forme d’huile essentielle, je vous recommande de les utiliser avec la modération qui s’impose.

Il existe un remède dans lequel vous pouvez les retrouver parfaitement dosées, avec les 3 autres ingrédients dont je vous ai parlé plus haut. Il s’appelle Phyto BV.

D’ailleurs, le Ravintsara est d’une efficacité redoutable contre les agents infectieux.

Ce n’est pas pour rien que tant de gens avisés l’utilisent depuis le début de la pandémie.

En plus, il marche très bien sur la toux, grâce à ses qualités expectorantes.

Donc n’hésitez pas à l’utiliser, même si la bronchite vous a déjà atteint. Et elles sont nombreuses, depuis les obligations à porter des masques…

Quant à l’Arbre à thé, vous ne pouvez pas trouver mieux comme antibiotique naturel : bactéricide, virucide, fongicide et antiparasitaire… pour une toxicité pratiquement nulle (il ne contient pas de phénols) !

Là aussi, sa grande force est de « relancer » votre système immunitaire, ce qui le rend très précieux si vous êtes convalescent.

Surtout, dans les périodes de stress ou de fatigue intense (et ce moment, la société actuelle nous met particulièrement à l’épreuve, quel que soit notre âge), il est pour vous un allié de poids.

Voilà pourquoi je prescris Phyto BV depuis longtemps, et que ce remède n’a jamais eu autant de succès que depuis ces deux dernières années. 

Portez-vous bien,

Dr. Thierry Schmitz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.