exposition-au-soleil

A lire, si vous prenez des « bains de soleil » l’été

Chaque année, à l’approche des beaux jours, nous sommes assaillis de messages alarmistes sur les dangers du soleil.

Partout, on entend à quel point il est vital de se recouvrir le corps de crème solaire pour se protéger. 

Ne vous laissez pas abuser

Le soleil est excellent pour votre santé. Et bien meilleur que ce que vous pouvez croire.

Toutefois, cette peur du soleil que tout le monde partage nous rappelle une réalité imparable : on ne prend pas le temps de bronzer comme il faut – c’est-à-dire progressivement

Or, il faut prendre le temps avec le soleil. Parce que si vous enchaînez coup de soleil sur coup de soleil, votre peau n’aimera pas du tout ça. 

Je voudrais donc faire une clarification importante sur les effets du soleil sur notre santé – je vous préviens, cela va à l’encontre de tout ce que vous avez entendu jusqu’à présent :

  • Les femmes qui se mettent régulièrement au soleil ont 10 fois moins de risques de développer un cancer du sein – comparé à celles qui l’évitent. 
  • Une exposition régulière et progressive au soleil diminue la dépression
  • Il y a 30 fois plus de mélanomes dans le monde depuis qu’on vend de la crème solaire (1935). Et le mélanome est le plus terrible des cancers de la peau….
  • Prendre le soleil régulièrement réduit vos risques de développer des maladies chroniques ! Et pas n’importe lesquelles : cancers, maladies cardiovasculaires, maladies auto-immunes, mais aussi la grippe, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques et même… l’infertilité ! – C’est dû à la vitamine D dont je vais vous reparler juste en-dessous.
  • L’exposition au soleil est excellente pour les femmes enceintes et diminue les probabilités de complications. 
  • Les femmes qui se mettent au soleil ont 11 fois moins de risques de se fracturer la hanche – c’est lié à la synergie désormais bien connue entre vitamine K, qui raffermit les os, et vitamine D.

Tout ça, c’est un médecin qui nous l’apprend, Mr Sorenson, dans un livre intitulé Embrace the sun – embrassez le soleil. 

Ce médecin a longtemps étudié tous les bienfaits du soleil sur notre santé, et la plupart d’entre eux viennent d’une réaction chimique étonnante

En exposant votre peau au soleil, vous fabriquez de la vitamine D.

Or cette vitamine est aussi essentielle à la vie que la vitamine C qui se trouve dans les oranges et leur jus – universellement consommés au réveil. 

A quand un bain de soleil tous les matins ? 

Injectez-vous du soleil !  

La vitamine D, c’est du soleil concentré. Il suffit d’en avoir une pincée dans le sang (quelques milliardièmes de gramme) pour être en bonne santé… 

Et au contraire, si cette pincée vous manque, vous risquez d’aller très mal. 

Selon le British Medical Journal – le journal de médecine le plus prestigieux de Grande-Bretagne – les personnes carencées en vitamine D ont :  

  • 43% de risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire. 
  • 25% de risque de mourir d’un cancer.
  • 44% de risque de mourir « tout court » !

Et ça pose un gros problème de santé publique car : 

  • La moitié des Français sont carencés en vitamine D ! 
  • et 80% sont en déficit.

Si vous avez plus de 65 ans, vous devez prendre un surplus de vitamine D

Les médecins sont catégoriques : plus nous avançons en âge, moins nous sommes capables de fabriquer cette précieuse vitamine. 

Il existe plusieurs solutions naturelles pour augmenter votre apport en vitamine D. Vous pouvez : 

  • Augmenter votre consommation de poissons gras (préférez les petits poissons comme les sardines et les maquereaux, pour éviter le mercure),
  • Prendre des compléments alimentaires de vitamine D, 
  • Ou vous exposer au soleil 15 à 30 minutes par jour. 

Comme sur de nombreux sujets de santé, les médecins ont tiré la sonnette d’alarme. Mais le cordon est cassé ! Trop de scandales, trop de mépris des pouvoirs publics aussi.

La carence en vitamine D peut tuer des milliers de gens – mais si ça ne les tue pas directement, les journaux n’en parlent pas…

Et pendant ce temps-là, des milliers de séniors voient leur santé se dégrader sans savoir pourquoi. Et vous en faites peut-être partie… 

Alors qu’un bain de soleil d’un bon quart d’heure par jour (d’avril à septembre en France), suffit à vous donner la « dose » dont vous avez besoin.  

Le rachitisme est de retour 

J’ai longtemps cru au cliché de l’Australien fort, musclé, et sportif. Surfeur ou joggeur. Du genre à se lever à quatre heures du matin pour faire de l’exercice. Et à n’en pas douter, le sport là-bas, c’est une institution. 

Et pourtant… les Australiens ont vu renaître chez eux le rachitisme ! A cause du manque de vitamine D. Et pourquoi ? Principalement à cause de l’usage permanent de crème solaire. 

Aujourd’hui, 4 millions d’Australiens souffrent de maladies directement dues au manque de vitamine D. Le rachitisme n’en est qu’une parmi d’autres. 

Mais ne croyez pas que ça ne touche que les Australiens ! 

Un quart des adolescents français manquent de vitamine D même à la fin de l’été. Ce qui peut compliquer leur croissance, comme l’indique un professeur de médecine universitaire, Mr Duhamel. 

Il est donc indispensable de prendre le soleil – et n’oubliez pas –progressivement ! 

Profitez bien de votre été,

Dr. Thierry Schmitz

Sources

17 commentaires sur “A lire, si vous prenez des « bains de soleil » l’été

  1. il me semble qu’il eut été bon de mentionner que s’étaler de la crème également freine ou empêche l’absorption de la vitamine D qui vient du soleil

  2. bonjour et merci, je ne supporte pas le soleil ,il me donne des migraines terribles, je rougi et brule tres vite , je fais régulièrement des cures de vitamine d3 prescrite par mon docteur une ampoule tous les 3 mois car je suis carencée suite a une sleeve, j’ai 76 ans je ne prend aucun médicament sauf des compléments quand c’est nécessaire ,bion 3 sénior vitamines d 3 et c ,je suis ravie de recevoir vos conseils merci

  3. Bonjour,
    Je voudrai bien savoir combien de temps nous conservons notre réserve de vitamine D, en combien de temps se dégrade-t-elle?
    C’est que en Belgique, il est rare d’avoir 3 mois continu de soleil. La réserve emmagasinée pendant une semaine par exemple va-telle durer 8 – 10 jours ou plus? Le soleil du matin, ou du soir, rayons obliques, ou celui de midi, rayons plus droits a-t-il une importance?
    Les rayons perçus derrière une vitre ont-ils la même valeur?
    Pour ma part, je ne mets jamais de crème solaire. Et je sors bras nus et figure au soleil , même s’il fait un peu froid au printemps ou en automne.
    C’est un plaisir de vous lire. Merci. Mary

  4. bonjour
    merci pour votre lettre sur les bienfaits du soleil mais vous me semblez éviter la question d’utiliser ou non la crème solaire, et si oui de quelle manière.

    Merci pour votre travail et bonne journée

  5. Bonjour Dr Schmitz,

    Est-il opportun de s’adresser uniquement aux Français ?
    Et ce à plusieurs reprises…..?

    Je partage votre lettre avec essentiellement des Belges…

    Belle journée à vous et merci pour vos conseils 🙂

  6. Docteur, vous ne parlez pas des risques du melanome. J
    Je viens d en développer un et j ai failli en mourir, par negligence:
    svp, dites comment l eviter.

    Pierre Herbert, au Costa Rica

  7. Merci infiniment ces paroles sont précieuses et peuvent sauver les gens de maladies très graves .
    Personnellement j’utilise des huiles sur mon corps pendant l’exposition et jamais de crème. Cela empêche-t-il aussi la formation de la vitamine D?
    Du reste encore merci.

  8. Bonsoir Monsieur le PDG du Projet Santé Corps Esprit et vos collaborateurs.
    Je suis très content de vous découvrir (vous et tous vos collaborateurs) à travers votre projet pour le bien-être de tout le monde entier.
    Je viens de lire la lettre sur « prendre des bains de soleil » et c’est de l’Or pour moi et toutes les personnes qui auront cette information à partager.
    Que Dieu Tout Puissant vous bénisse pour tout et pour votre santé et pour votre entourage et que son Esprit Saint continue se manifester en terme d’évolution toujours positive et victorieuse pour la santé.
    Innocent AHOHE du Bénin.

  9. Je vous remercies infiniment pour cette lettre.
    Je n’ai pas mis un pied à la plage cet été, je vais me rattraper maintenant.
    J’en profite aussi pour vous remercier pour la lettre qui traite des problèmes du coeur et des avc, comment manger mieux sans se priver.
    Côté santé, j’ai juste pour l’instant une insuffisance veineuse, que je ne sais pas traiter.
    Merci pour vos lettres.

  10. Il y a 50 ans, était carencé en vitamine D un patient qui présentait du rachitisme ou de l’ostéoporose.
    Puis fut considéré comme carencé un patient indemne de tout symptôme osseux, dont la teneur du sang en vitamine D était inférieure à 10 ng/ml.
    Aujourd’hui, un patient est déclaré carencé lorsqu’il a moins de 30ng de vitamine D. Surtout s’il ressent fatigue ou faiblesse musculaire, symptômes on ne peut plus pathognomoniques….
    Et à plus forte raison s’il est victime de crampes…. alors même que les hypotenseurs qu’il prend tous les jours depuis des années le font mijoter dans une hyponatrémie qu’on ne pourrait imaginer si le labo n’était pas là pour nous la prouver.

Répondre à PAUL Mary Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *