recette-medicale

Les nouvelles Années folles, c’est maintenant ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Cette semaine, j’ai sursauté en écoutant la radio.

Frank Dubosc, le célèbre comique des années 2000, nous assurait que tout irait bien.

Selon lui, les Années folles (les années 1920) ont été le contrecoup positif de la guerre de 14 et de la grippe espagnole.

Nous devrions donc nous attendre à vivre, nous aussi, des Années folles, quand cette pandémie sera passée.

Folles pour les personnes aisées…

Mais soyons clairs : les années 1920 n’ont été folles que pour les gens riches !

Certes, les femmes avaient gagné plus d’indépendance en travaillant dans les usines.

Et cette période a compté un grand nombre de génies artistiques.

C’était la période de l’abstraction, de l’architecture moderne, de l’art déco, du surréalisme !

Une période magique à bien des égards.

Mais comme avec les souvenirs, on préfère se rappeler des bons plutôt que des mauvais…

Pour le quidam, les années 1920 ont été marquées par la pauvreté.

L’agitation politique était intense en Europe. Aux Etats-Unis, à cause de la Prohibition, on mourait de boire de l’alcool frelaté.

Il y a eu la crise de 1929 qui a conduit à la Seconde Guerre Mondiale.

L’économie n’est repartie qu’au début des années 1950, après 30 ans d’instabilité.

Espérons que nos années 20 à nous seront plus brillantes !

Une insécurité sanitaire évidente

La crise du coronavirus a enfin fait éclater au grand jour ce que vous et moi savions depuis des années déjà : l’Etat est incapable de nous protéger aussi bien qu’il le prétend.

Nous devons autonomiser notre santé, nous « blinder » nutritionnellement, mener une vie saine pour ne pas dépendre d’un système de santé qui n’est plus au niveau.

Le système actuel ne laisse plus aux médecins le temps pour vous recevoir et vous écouter.

Les hôpitaux sont inconfortables, voire même dangereux, malgré le courage extraordinaire du personnel soignant.

Je ne m’étends pas sur les maladies nosocomiales, les salles d’attente bondées à craquer où l’on s’échange ses miasmes, ou les « protocoles expérimentaux » que l’on vous propose à tout va à côté desquels celui du Pr Raoult est une promenade au grand air.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur l’incompétence de nos technocrates, qui déclarent la GUERRE au coronavirus sans réquisitionner la moindre usine pour fabriquer des masques et protéger ce qui reste d’économie.

Entre temps, en Chine, 8950 entreprises ont été créées pour faire face à la demande mondiale…1

Les autorités ont mis des semaines à mobiliser les cliniques privées, parce qu’elles n’avaient pas terminé de négocier les tarifs !

Vendredi 4 avril, en pleine crise du coronavirus dans le Grand-Est, Christophe Lannelongue, directeur de l’agence régionale de santé (ARS) de la région, a confirmé le licenciement de 598 postes au centre régional hospitalier de Nancy !

Une bourde rattrapée in extremis par Olivier Véran, qui a suspendu, mais non pas annulé cette décision2.

Devenez vraiment indépendant

L’avenir qui se dessine, nous en avons une idée depuis déjà une dizaine d’années.

Dans le domaine de la santé, comme dans les autres, l’avenir sera sous le signe de l’autonomie.

Il y a déjà un mouvement volontaire, qui consiste à se tourner vers le local, tant au niveau de l’alimentation que des remèdes. Ne serait-ce que pour une question de traçabilité.

Autrefois, comme le disait Baudelaire, la vie moderne avait son héroïsme à elle.

Aujourd’hui, elle est devenue tout le contraire.

L’être moderne est un Stakhanov, un être de rendement, un robot.

Le seul héroïsme qui reste, c’est celui de la débrouille et de la survie.

C’est donc à nous qu’il appartient de reconstruire la société, en commençant par nous, puis en partageant nos proches.

Devenez (un peu) médecin

Le système de santé est incapable de faire face aux défis qui s’annoncent.

C’est pourquoi quand le confinement sera passé, il faudra se former soi-même à la médecine !

Si vous pouvez faire une formation en phytothérapie ou dans un domaine paramédical, n’hésitez pas.

Je vous invite également à acheter des livres ou des remèdes.

Prévoir au moins 6 mois de compléments alimentaires en cas de pénurie, peut être utile.

Je vous recommande de vous constituer une armoire à pharmacie « costaude », qui puisse tenir contre la plupart des accidents domestiques, et pour plusieurs mois.

Nous arrivons à un moment où il faudra avoir soi-même une base de connaissance médicale et de remèdes pour pouvoir suppléer, le cas échéant, à une crise telle que celle du coronavirus.

Bien sûr, nous ne pouvons pas vivre en dehors de la société, mais le jour où nous ne pourrons plus compter sur elle, il faudra bien pouvoir vous débrouiller par vous-même au moins un temps.

Prenez soin de vous, soyez prévoyants

Dr. Thierry Schmitz

Sources

54 commentaires sur “Les nouvelles Années folles, c’est maintenant ?

  1. VOUS LANCEZ DES PISTES INTÉRESSANTES POUVEZ VOUS APPROFONDIR DANS UNE OU PLUSIEURS AUTRE LETTRE MERCI

    FORMATION PHYTOTHÉRAPIE AROMATHÉRAPIE ET AUTRE….
    PHARMACIE MAISON
    PLANTES INDISPENSABLES A CULTIVER POUR SE SOIGNER

  2. Et si la réalité était un « arrosage » de nanoparticules par les airs ? Et que le « bidule » ne viendrait donc pas de Chine…
    Qui sait quoi ?!

  3. J’ ai cliqué par inadvertance mais je viens de vous lire et je suis indignée. Donc les hôpitaux qui sont en train de sauver des vies sont  » dangereux » et vous invitez à l’ automédication pour vendre vos produits ozone contre le cancer ou le sida et autres fadaises. C’ est scandaleux en général. Plus encore en ce moment. Et en plus je ne trouve évidemment pas le lien forcement bien caché piur me désabonner.

  4. Merci pour ce message très sage
    Cela fait des mois si ce n’est des années que je conserve une pharmacie très complète allopathique, huiles essentielles et homéopathie ainsi que des compléments alimentaires en suffisance. Des livres – mails – messages de thérapeutes m’aident à me soigner seule et mon entourage
    Vos lettres sont toujours bienvenues dans ma boîte mail
    Respectueusement Theresa

  5. vos commentaires et réflexions sont bien à propos;en ces temps de vengeance des animaux de notre terre ;qui veulent remettre à leur place les soit disant humains qui prennent tout sans rien laisser au autres. il n’y aura pas de jaloux .malheureusement; c’est ceux qui connaissait les vieux remèdes les plus efficaces ; qui vont disparaitre les premiers!!!

  6. Merci pour cet article intéressant. Je partage votre analyse. Il est temps de retrouver de bonnes pratiques médicales naturelles basées sur le bon sens et la sagesse. Se former à la phytothérapie s quelle bonne idée ! Je suis à la retraite et disponible pour démarrer un projet de formation. Mais quel organisme contacter ? Avez-vous une piste à conseiller ?

  7. Merci pour votre message,votre conférence. Personnellement,depuis longtemps j’ai compris que l’autonomie alimentaire,énergétique,santé devait etre géré au plus prés.Je cultive mon jardin et beaucoup de plantes médicinales.Je participe à des conférences,je lis beaucoup de lettres et de documents de médecines innovantes.
    Cordialement

  8. Oui, je suis totalement d’accord Avec votre vision du présent mais surtout du futur. Nous avons besoin d’apprendre Au plus vite à nous soigner par des alternatives naturelles mais surtout savoir comment renforcer notre système immunitaire afin d’avoir plus de chance de combattre de futurs virus, maladies ….Nous devons avoir l’oeil Simple pour vivre une vie plus saine. Et ne compter que sur nous mêmes tout en restant généreux envers ceux qui ont besoin de nous. N’attendons rien de nos dirigeants. Ils sont inutiles et sans compétence.

  9. Les conseils sont importants et prendre des compléments de vitamines etc sont indispensables . Merci de nous guider dans ce domaine .

  10. Dr Schmitz

    Qu’entendez-vous par compléments alimentaires?
    Pourriez-vous nommer les principaux à mettre en réserve pour une période de 6 mois?

    Merci beaucoup

  11. Bonsoir, je viens de lire votre lettre et bien que je pratique déjà ce que vous pronez, me vient un doute bien désagréable concernant les intérêts commerciaux croissants dans le domaine de la naturopathie en ce moment. J’y participe, certainement à cause de l’angoisse bien orchestrée par tous. Le prix de vos produits est excessif et certainement pas à la portée de la bourse de gens modestes. Je tenais à vous faire part et serai heureuse de votre retour car le sentiment d’être abusée est très déplaisant. Cordialement, Anne

  12. Bonjour
    Il y a deux ans que je n’ai pas vu un médecin ! J’ai jeté mes médicaments depuis plusieurs mois et je m’en porte fort bien !
    Je raconte mon histoire dans un livre : « Le jour où j’ai jeté mes médicaments » ou « Se soigner, c’est bien, ne pas tomber malade, c’est mieux » (en vente sur Amazon)
    Cordialement

  13. je partage votre point de vue il me semble même que l’education à la santé s’impose dès le College comme une forme d’autonomie , de responsabilisation et de liberté.
    Cela suppose une « information éclairée » sur toutes les formes de médecines

  14. C’est irresponsable de suggérer aux gens d’acheter des supléments pour 6 mois.
    Cela peut en créer de pénurie, pousser les prix à la hausse et laisser désaventagés les plus pauvres, qui ne sont pas en condition de se prémunir.

  15. A l’attention du Dr Schmitz

    Bonjour Docteur,

    Merci de toutes vos lettres, toujours très intéressantes.
    Avez-vous lu  » Le rapport de la CIA / Comment sera le monde en 2020″,
    présenté par Alexandre ADLER – Oct 2006 – Editions Robert Laffont ?
    Les copies des pages 250 -251 (qui m’ont été adressées récemment) doivent faire réfléchir (à défaut d’avoir fait réfléchir 2006) nos gouvernants, leurs conseillers et les grands penseurs quant à la nécessité et à l’obligation du « au cas où ».
    « Gouverner, n’est-ce pas « pré-voir » ?
    Cordialement, MS

    Cordialement,

  16. Bonjour vous êtes réaliste l’homme se détruira lui même par sa malveillance son égoïsme et ignorance l’argent pourrit nos vies avec tout ce qu’il procure parfois absurde restons en bonne santé avec la tête et un cœur léger donc heureux simplement l’amour est la pour nous y faire parvenir merci à tous ceux qui ont cet état d’esprit merci amicalement

  17. Bonjour, c’est quoi cette nouvelle alerte! On se calme, on se centre, on se consacre à mener une vie saine en nourriture alimentaire et nourriture de l’âme.
    La maladie: le mal a dit ! Á méditer.
    Nourissons notre corps et notre esprit. Concentrons nous et vivons le moment présent. Remercions chaque belle chose qui nous arrive et qui nous entoure…..Christine

  18. Bonjour dr.SCHMITZ,

    Je suis votre lettre et vos vidéos régulièrement. J’aurais bien aimé avoir avoir un médecin aussi ouvert proche de mon domicile.
    Il faudrait réfléchir à faire des consultations payantes en ligne.
    Dernièrement, des douleurs insupportables au dos m’ont conduit à me faire faire un scanner; Résultat : sévère hernie discale.
    Je me suis souvenu de l’une de vos lettres et j’ai commandé les produits PhytoArt et PhytoNer que j’ai immédiatement commandé. J’ai obtenu de suite d’excellents résultats. Les douleurs ont diminué puis ont disparu.
    Comme j’avais aussi une douleur nerveuse dans la cuisse gauche, j’ai utilisé directement le laurier noble sur la cuisse et la douleur a aussi disparu.
    Je me soigne beaucoup aux huiles essentielles et ceci depuis depuis près de 40 ans. J’ai une cinquantaine d’huiles essentielles dans ma pharmacie, de quoi tenir une longue période.
    Le conseil qui me manque, c’est la durée de prescription. Concernant les plantes citées, dois-je arrêter dès l’arrêt des symptômes, ou prolonger pour consolider pendant 15 jours, 1 mois, 3 mois ? c’est ce type de conseils qui me fait défaut.
    Peut-être pourrez-vous me répondre.

    Que Dieu vous garde
    Bien cordialement
    Patrick-Louis Vincent

  19. Mon cher confrère Pourriez vous diffuser largement ce petit essai clinique passé sous silence et qui pourtant ouvre d’énormes perpectives pour les MG qui pourront l’expérimenter à grande échelle sans se préoccuper des législations restrictives, ni des autorités sanitaires incompétentes . Et si la clé du traitement était la surinfection? https://sfgg.org/media/2020/03/protocole-groupe-i-29-mars-2020-bis-suspicions-covid-19-docx.pdf

  20. votre lettre est intéressante , mais vous n’abordez pas ce qui va se mettre en place ….
    Big pharma va nous contrôler avec la 5G , des vaccins obligatoires , contrôlés par le puçage et la police de la pensée ….. Alors ma question est , comment faire pour éviter cette dictature …. sachez que Bill Gates prépare des vaccins pour éradiquer 15 % de la population mondiale , que des infos disent même jusqu’à 6 milliards de personnes ….
    Que proposez -vous ????
    Regardez ce qui se passe actuellement : l’aide autorisée à faire mourir les malades du corona chez soi , la possibilité d’ avorter chez soi avec la pilule abortive , la mise en place du tracking sur les smartphones … etc ….

  21. Je suis tout à fait d’accord avec vos propos. Aujourd’hui une réelle indépendance est nécessaire pour survivre intelligemment à cette situation navrante. Je m interesse à la médecine naturelle et l automédication depuis très longtemps et je pense sincèrement que c est la solution

  22. Le futur des états dits modernes : le bordel organise, la derive vers le suicide des sociétés, le déclin programmé… on se fiche de planifier les risques et quand les catastrophes arrivent on est prêt a mettre le pays en faillite pour sauver le peuple, nos dirigeants se retrouveront tout seuls car ils auront sacrifie leurs peuples alors que les pays dits en voie de développement bien que dependant pour le moment de l’aide internationale des pays riches s’en sortiront mieux car ils ont conserve leurs sens de survie.
    En Afrique (j’y travaille depuis 20 ans) on fabrique nos propres masques depuis un moment, des étudiants de l’université de Nairobi viennent de mettre au point des ventilateurs locaux dont l’autorité médicale a rapidement approuve leur efficacité, on a vite compris que c’est au debut de l’épidémie qu’il faut realiser un dépistage massif et isoler les cas confirmes au lieu de metre tout le monde en confinement jusqu’a ce que tout le monde soit expose.

  23. merci , on va enfin devenir un peu responsable de notre sante au jour le jour de par notre vie même,nos choix (nourriture, activité, culture…) et cesser de donner notre pouvoir à un gros »père-mère » gouvernement sensé continuer à nous protéger alors qu’il ne fait que nous abuser… nous sommes coresponsables de la situation puisque nous continuons à jouer les enfants.
    merci de votre proposition de formation!
    j’ai retrouvé dans le grenier de ma grand mère un manuel à l’usage de chacun :
    « aux editions « secours » 48 pages : magnifique de simplicité …. encore faut il s’y mettre…corona c’est bien retrouver sa souveraineté

  24. bonjour ! je lis toujours vos lettres avec intérêt. Où peut on trouver de bons livres sur la phytothérapie. comme vous le signalez il va falloir compter que sur nous même. un grand merci

  25. C’est la conséquence de nôtre idiocratie irresponsable qui a remplacé l’obscurantisme du temps jadis et qui s’est répété comme l’intelligence d’une mouche qui bute à plusieurs reprises sur la vitre ensoleillée.

  26. les medecins ,???? Si ces gens ne sont payes , que pour leur compétence ils risquent de crever de faim : heureusement pour eux : il ya la sécu ,,,

  27. Bien vu cher Docteur. Nouveau ministre , un neurologue! c’est l’occasion formidable de le solliciter pour que le Patch-mixte de Valentonine et 6-Méthoxy-harmalan du professeur J-B Foutillan soit reconsidéré à sa juste valeur médicale et mit sur le marché. Je pensais avoir une réponse de neurologue, et non! Une réponse de ministre qui me renvoie vers ANSM… Pour nous, plus de 400 parkinsoniens avons apprécié ce patch et retrouver une vie normale. Ces applications soit disant sauvages ont été arrêtés interdites, le stock confisqué par la police. Le bénéfice santé ? les règles avant tout.
    Comme le prix pour les cliniques privées pour faire face au corona. Alors je vais continuer, depuis 4 ans déjà à bidouiller avec mon alimentation, mes compléments alimentaires, pour éloigner Parkinson le plus possible, car sur cette pathologie la médecine fait fausse route depuis toujours, donc je deviens par obligation mon propre médecin et le faire savoir. J’ai beaucoup lu de bouquins de vos confrères et autres , certains rebels au système et ça marche. je vais donc essayer d’en faire profiter, vous avez raison c’est l’avenir, celui auquel nous n’avions pas pensé avec mon épouse, si nous avions su nous n’aurions pas eu d’enfants. Je me suis pris en charge pour d’autres maladies et je suis
    guéri. J’ai pris en charge une de mes fille avec une SEP, depuis elle va mieux.

    Continuons à lutter ensemble, je vous lis régulièrement et vos lettres me confortes.
    Cordialement JCP

  28. La réalité est la réalité, l’humain n’est qu’un avatar parmi d’autres.
    La terre ne nous appartient pas.
    Plus je vieillis et plus j’accepte la réalité telle que je la perçois, et moins je crois au Père-Noël.
    Juste une confidence, les morts ne savent pas qu’ils sont morts, et je trouve cela rassurant.

  29. Moi aussi je sursaute à la lecture de cette lettre!
    Merci de nous apprendre comme vous le faite dans votre domaine, mais s’il vous plaît laissez aux médias le travail de l’information.
    Être réaliste est tout à votre honneur, mais je pense que les gens ont plus besoin d’enthousiasme aujourd’hui, de vision et d’espoir.
    La réalité est là! Sacrée grosse grippe🧐… penchons-nous sur les solutions comme si bien(je l’espère) vous savez le faire.
    Merci

  30. Très beau comme texte.On doit devenir son propre médecin quand on ne peut plus compter sur la médecine conventionnelle.Vive la naturopathie.

  31. je voudrais avoir un conseil. ayant perdu beaucoup de poids ,5 kgs en 1 mois ,suite à un deuil puis une hospitalisation, j’aimerais savoir ce que je pourrais faire pour reprendre un peu de poids.Merci de me donner quelques conseils.Je lis toujours vos articles qui sont toujours trés intéressants.

  32. Cher confrère ,
    je pense que vous ne serez jamais du côté des démunis .Vous êtes trop adroit pour cela .Et tout ce que l’on peut dire c’est que vous savez surfer sur la vague et tirer profit de toute situation .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *