Ce « mal de l’été » touche la moitié des femmes

Chère lectrice, cher lecteur,

C’est l’été ! Malgré les vagues de pluie, quelle joie de profiter du beau temps, et de pouvoir enfin sortir et marcher au gré de vos envies !

Mais parfois, au bout de quelques minutes de marche, il y a un petit souci…

Je vous parle bien sûr des « jambes lourdes », ce problème de circulation sanguine qui rend la marche si pénible, et parfois même si douloureuse, surtout lorsqu’il fait chaud.

Ceci est un problème pour énormément de gens, quelle que soit leur génétique, leur âge, et même leur condition physique.

Ainsi, en France, le phénomène toucherait un tiers de la population. Plus de la moitié des femmes en souffrent ! (57%), et près d’un quart des hommes ! (24%).

Pourtant il existe tout un éventail de remèdes contre les jambes lourdes, même si aujourd’hui la médecine naturelle peut vous offrir des solutions saines et efficaces, comme vous le verrez à la fin de cet article. 

Une gêne qui gâche les meilleurs moments

C’est un fait constaté par la plupart des médecins : les jambes lourdes touchent de plus en plus les jeunes personnes, et en particulier les jeunes femmes.

Ceci n’est pas étranger à une plus grande sédentarité – le fait de rester assis longtemps, de moins bouger, de pouvoir prendre sa voiture pour tout faire – mais aussi à une alimentation moins nutritive qu’autrefois, et qui facilite donc moins la circulation sanguine.

On a ainsi vu des jeunes femmes encore adolescentes, ressentir des sensations de jambes lourdes !

Et si vous lisez ça, vous devez bien en connaître les douloureux symptômes : des jambes rigides, qui semblent peser des tonnes, un gonflement des pieds, des vagues de chaleur dans les membres, des fourmillements…

Bien sûr, tout cela dépend d’une seule et même raison : la circulation sanguine !

En effet, vos muscles, votre peau, et même vos os ont besoin d’être soigneusement connectés à votre réseau sanguin…

D’un côté, les artères envoient le sang dans vos jambes, pour les nourrir en oxygène. De l’autre, le sang repart dans les artères avec les déchets, pour les recycler, mais il doit lutter contre la gravité !

Et pour cela, il faut une bonne circulation sanguine.

Car la paroi des veines, au contraire de celle des artères, n’a pas de fibres musculaires. Seules des petites valvules empêchent le sang d’aller à l’envers…

En somme, votre sang est poussé dans vos jambes, mais ensuite, il ne remonte qu’à la force de la pression sanguine… et des coups de talons que vous mettez par terre !

Voilà pourquoi il est important d’avoir, si vous le pouvez, un pas ferme, une allure vive, et surtout… des talons à vos chaussures !

Même si c’est « cool » d’avoir une démarche détendue et de porter des chaussures « de sport » (les chaussures à la mode sont maintenant des tennis modifiées), ce n’est pas bon pour votre circulation sanguine !

Vos veines méritent que vous en preniez soin

Les jambes lourdes sont les plus souvent gênantes. Elles peuvent, si le phénomène s’aggrave, devenir même très douloureuses et vous décourager de sortir et de bouger.

Or il faut à tout prix éviter cette situation. La marche est vraiment le premier de tous les gestes santé.

C’est par la marche que commence l’indépendance, et avec sa fin que commence la dépendance.

Passée la cinquantaine, il est important de vérifier régulièrement l’état de vos veines, surtout si vous voyez apparaître des varices.

Les phlébites (inflammations veineuses), et la formation des caillots doivent être surveillés, au moins une fois par an. 

Qu’est-ce qui aggrave les jambes lourdes ?

Les deux causes principales des jambes lourdes, sont d’une part le manque d’exercice, et qui dénote d’un affaiblissement des jambes, et d’autre part, le piétinement, qui résulte souvent d’une activité debout prolongée.

C’est un phénomène qui touche presque toutes les vendeuses (et les vendeurs) en boutique, les hôtesses de salon etc…

D’autant qu’après une journée debout, on n’a pas toujours envie de marcher, de courir ou de faire du vélo.

Il faut donc éviter autant que possible

  • La sédentarité : rester chez soi durant son temps libre plutôt que de sortir (ce qui n’est pas simple quand on est confiné…)
  • Le fait de rester debout ou assis toute la journée : hélas, le travail ne laisse pas souvent le choix, notamment si vous travaillez dans un bureau.
  • Le manque d’exercice
  • Le tabac, qui freine beaucoup la circulation sanguine.

Le phénomène de jambes lourdes est presque inévitable en cas de grossesse. D’autre part, il dépend aussi de vos jambes telles que l’hérédité vous les a « données ».

Dans tous les cas, l’exercice est essentiel pour les stimuler !

Dégourdissez-vous les jambes !

Plus qu’une formule, c’est un conseil santé ! En effet, les jambes s’engourdissent aisément, et il est important de les bouger.

Si vous avez dû piétiner durant des heures, faites au moins un quart d’heure de marche, cela vous fera déjà beaucoup de bien, même si ça peut être douloureux au début.

Le but consiste à éviter à tout prix les varices, car seule la chirurgie peut s’en occuper, et la chirurgie reste très violente pour le corps.

Evitez si possible de marcher trop souvent en tennis ou en talons hauts, qui ont tendance à retenir le sang dans les pieds et à marcher avec plus de précaution que d’énergie.

Les vêtements trop serrés contribuent aussi à freiner la circulation ! Au contraire, les bas de contention peuvent améliorer la situation… même s’ils ne sont pas très « sexy ».

Prendre des douches froides rétablit la circulation, mais vous devrez trouver le courage pour les prendre ! Heureusement, c’est plus facile en été qu’en hiver !

Les massages peuvent aussi avoir un effet étonnant sur la circulation sanguine… et puis c’est l’occasion de créer une complicité de plus avec votre partenaire.

Surélever les jambes en fin de journée est également un bon exercice. Et si vous avez le temps, la natation, le vélo en piscine ou même le drainage lymphatique peuvent avoir des effets très stimulants.

Mais il existe une solution encore beaucoup plus simple.

Rien de plus naturel que les plantes pour vous soulager

Les plantes peuvent vous soulager très efficacement en cas de jambes lourdes.

Bien sûr, les plantes ne se substituent pas à l’exercice !

Mais elles peuvent être des compagnons inestimables si votre occupation quotidienne rend les jambes lourdes inévitables. 

A ce titre, je vous recommande un remède en particulier qui a depuis longtemps fait ses preuves : il contient des plantes efficaces contre les jambes lourdes. Il s’appelle Vénoplex

A base de romarin, de plantin, de maté et de gui, ce remède est particulièrement efficace, d’autant qu’il s’agit d’un complément alimentaire, que vous pouvez prendre en cure, tout simplement !

Et si j’en ai besoin tout de suite ?

Rassurez-vous, vous pouvez compter sur les plantes pour agir efficacement et tout de suite sur vos problèmes de jambes lourdes.

Les bienfaits des plantes reposent sur leurs tanins, qui sont des atouts indispensables pour la santé humaine.

Or certaines plantes partagent un tanin, plus exactement un « flavonoïde », qui s’appelle la diosmine, et dont l’efficacité pour traiter l’insuffisance veineuse est reconnue depuis de nombreuses années.

D’ailleurs, plusieurs laboratoires ont synthétisé la diosmine pour en faire un traitement contre l’hypertension[1], mais la diosmine dont nous parlons ici est parfaitement naturelle et s’intègre parfaitement à votre corps.

De plus, la variété des essences utilisées, permet d’aborder le problème des jambes lourdes par ses différents aspects, et ainsi vous donner tout ce qui est naturellement possible pour résoudre cette gêne douloureuse.

  • L’essence de citron, aux propriétés veinotoniques, qui stimule les muscles de la paroi des vaisseaux et augmente le tonus veineux
  • L’essence de cyprès a une action sur les petits vaisseaux apparents sur les jambes. Elle a une action bénéfique sur la circulation veineuse. 
  • L’essence de lavandin a une action cicatrisante.
  • La ciste ladanifère : cicatrisante, astringente, elle tonifie la peau et améliore le retour sanguin.
  • Le mentha arvensis, riche en menthol, a un effet rafraîchissant puissant.

Évidemment, vous pouvez utiliser chacune de ces huiles essentielles séparément ! Et même, je vous y encourage, car chacun d’entre nous devrait s’y connaître – au moins un peu – en aromathérapie.

N’oubliez pas cependant de toujours mélanger les huiles essentielles avec de l’huile végétale, particulièrement lorsque vous les utilisez contre la peau.

Si vous voulez compléter votre trousse « anti-jambes lourdes », il existe également un gel qui reprend les mêmes principes actifs !

Il se nomme le gel « anti veine » ,vous pouvez l’appliquer en prévention ou pour soulager vos jambes immédiatement, 2 à 3 fois par jour,

Car la marche, c’est la santé !

Dr. Thierry Schmitz


Sources

[1] https://ichgcp.net/clinical-trials-registry/NCT03471910#

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *