Le scandale des vaccins remonte

Le scandale des vaccins remonte

Chère lectrice, cher lecteur,

Devant le parlement européen, Janine Small, directrice chez Pfizer, a reconnu que le vaccin de cette marque n’avait absolument pas été testé en ce qui concerne la transmission du virus.[1]

Or c’est sur cet argument que l’on a justifié le « pass sanitaire ».

Si vous n’étiez pas vacciné, on vous faisait culpabiliser, en vous accusant de mettre en danger votre entourage, notamment les personnes les plus fragiles.

Alors que cet argument n’avait AUCUNE base scientifique.

Le vaccin Pfizer ne protège en rien contre la transmission du virus, de même que son efficacité réelle reste douteuse – puisqu’il faut renouveler les doses sans arrêt.

Cette expérience sociale avait donc visiblement 3 objectifs :

  • Remplir les poches des industries pharmaceutiques et de tous ceux qui ont été corrompus, médias et politiciens compris
  • Diviser la société et instaurer un nouvel ordre social de type totalitaire, c’est-à-dire un sectarisme de masse, fondé sur la discrimination d’un groupe social en particulier
  • Permettre des expériences scientifiques sur une population captive.

À propos de ceux-ci, il faudra des années pour les évaluer.

Mais on peut dire que les effets secondaires sont déjà si terribles et si nombreux que l’on ne peut que s’interroger sur le crime de masse commis.

Ce sont les termes mêmes employés par Robert Roos, le parlementaire européen néerlandais qui a interrogé Mme Small de chez Pfizer.

Or s’il devait y avoir simplement négligence, et non pas intention de nuire, celle-ci est aggravée par la corruption que l’on commence à voir poindre. 

Celle-là même qui a fait dénigrer l’Ivermectine au plus haut niveau, et sur des bases fort peu scientifiques, comme le révèle un récent article de France Soir.[2]

Ou celle-là même que dissimulent les SMS encore secrets que se sont échangés Mme Von der Leyen (présidente de la Commission européenne) et Albert Bourla (PDG de Pfizer).

Car, à partir des négociations dont on ne sait rien, cette dame a acheté avec votre argent pas moins de 4 MILLIARDS de doses pour le montant pharaonique de 71 MILLIARDS d’euros, dont 35 MILLIARDS pour la seule entreprise Pfizer.[3]

Cela fait beaucoup, non ? Surtout pour des vaccins si peu fiables et si dangereux.

Des personnalités populaires témoignent

Aujourd’hui, quelques personnalités osent se plaindre des effets secondaires terribles du vaccin.

Récemment, il y a eu Jean Lassalle, qui a eu le cœur très abîmé suite à sa vaccination, et qui a mis en exergue le fait que le président français et nombre de parlementaires n’avaient pas pris le vaccin qu’ils ont recommandé eux-mêmes.[4]

Par la suite, on n’a pas vu que le député a été traîné devant les tribunaux pour calomnie par l’actuel président de la République française.

D’ailleurs, Mr Macron avait déjà vraisemblablement menti sur sa date de vaccination, comme on pouvait le lire sur le site de Libération le 2 septembre 2021.[5] Mais jusqu’où a-t-il menti ? Le scepticisme reste donc de mise.

Patrick Sébastien, le célèbre présentateur de télévision s’est également plaint de la survenue du diabète et d’une prostatite juste après sa vaccination.[6]

Le professeur de médecine Michel Goldman, pourtant notoirement pro-vaccin Covid, a déploré de son côté une aggravation de son cancer.[7]

Il est vrai que la question de la recrudescence des cancers face à la vaccination est une question de moins en moins taboue.

Elle est désormais soulevée par des chercheurs renommés, comme Ute Kruger, cheffe de service de l’hôpital de Växjö en Suède.[8]

C’est une réalité à propos de laquelle je reçois, hélas, énormément de courrier.

Nombre de personnes de plus de 70 ans qui ont pris le vaccin, surtout à partir de la 3e dose, ont des symptômes grippaux permanents, ou ont subitement vieilli et ont vu leur santé décliner gravement…

Quand les anciennes tumeurs n’ont pas réapparu.

Malheureusement, cela ne touche pas seulement la population âgée. Le ministre de la Santé de Floride a déclaré que le vaccin Covid est cardiotoxique pour les moins de 40 ans.[9]

Quant au Sénat français, il refuse de publier les données de surmortalité des jeunes depuis l’été. [10] Or il semblerait, d’après les spécialistes, qu’elles soient fortement liées à l’administration des vaccins.

Accepter la mort ? Jusqu’où ?

Le scandale est là, sous nos yeux, et j’espère que nous arriverons à sa résolution le plus rapidement possible, avec la condamnation juridique des responsables proportionnelle à la gravité de leurs actes.

Mais le chemin sera long et probablement tortueux, sinon carrément barré.

Comme je l’ai souvent écrit dans ces colonnes, la question démographique est devenue un problème pour les dirigeants occidentaux, et pour le souci écologique mondial, tel qu’il s’est accru ces dernières années.

Or, d’un point de vue philosophique, et sachant la tendance de l’humanité à s’accroître aux dépens de son environnement, l’augmentation du souci écologique altère peu à peu notre conception de l’humanisme.

On imagine désormais facilement qu’une humanité sans ressource, réduite à la barbarie de s’arracher les dernières ressources d’une planète réduite à un désert, n’aurait plus, ni dignité, ni raison d’être.

Aussi, le rapport tabou que la société de consommation avait instauré avec la mort commence à être aboli.

Nous sommes en train de réaccepter la mort. Mais jusqu’à quel point ?

Au point de ne plus nous émouvoir de la mort des personnes âgées ?

Au point de tolérer la maltraitance dans les maisons de retraite ?

Au point d’accepter de servir de cobaye à n’importe quel produit, à la première épidémie venue ?

Nous devons donc nous le tenir pour dit : le XXIe commence maintenant, avec son lot de questions morales nouvelles, comme le XXe siècle était « né » avec ce grand massacre absurde que fut la Première Guerre mondiale.

Hélas, ces problèmes moraux, nous venons juste de les poser, et nous n’avons même pas commencé de les résoudre.

Dans ce bourbier, nous n’avons pas d’autre choix que de nous défier des charlatans les mieux habillés, et de garder le cap de l’éthique, qui est aussi celui de la prudence.

Dr.Thierry Schmitz

Sources

[1] https://www.youtube.com/watch?v=QtgQWCA8s6o

[2] https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/refus-d-autoriser-livermectine-trafic-dinfluence-etouffe-par-etat-francais

[3] https://www.youtube.com/watch?v=tRvIszd32r0

[4] https://putsch.media/20221010/actualites/societe/video-la-bombe-de-jean-lassalle-je-ne-savais-pas-que-macron-netait-pas-vaccine-ainsi-que-des-membres-du-gouvernement-et-de-deputes-ne-letaient-pas-non-plus/

[5] https://www.liberation.fr/checknews/emmanuel-macron-a-t-il-ete-vaccine-le-13-juillet-et-non-le-31-mai-comme-il-lavait-annonce-20210902_MUZJKXC6WZCS7EVA5UUPMVE7GA/

[6] https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-sante/patrick-sebastien-avant-le-vaccin-je-navais-rien-et-aujourdhui-je-me-retrouve-avec-un-pre-diabete-938325#at_medium=affiliate&at_campaign=flux_rss&at_type=Yahoo

[7] https://www.francesoir.fr/societe-sante/pr-michel-goldman-soupconne-vaccin-pfizer-aggraver-cancer

[8] https://www.francesoir.fr/la-vaccination-contre-le-sars-cov-2-favorise-t-elle-le-developpement-du-cancer

[9] https://childrenshealthdefense.org/defender/men-cardiac-related-death-mrna-covid-vaccines-et/

[10] https://www.francesoir.fr/opinions-tribune/surmortalite-en-europe-chez-les-jeunes-depuis-cet-ete

27 commentaires sur “Le scandale des vaccins remonte

  1. Mais vous avez entierement raison

    Mais ils ont faits peur a la population donc ils ous etions ok dans crainte d amende. Pour du papier toilette les dames de battaient. . Ca ne m etonne pas sue la derniere guerre ait durer si longtemps. En y en aurait tant a dire
    La j ai fait mon antkihrippal comme tous les ans mais malgre mes 79 ans je ne fais pas l autre que l.on nomme vaccin
    Bon courage
    .

  2. Bravo docteur et merci pour votre édifiant article !!! Je suis entièrement de votre avis, il faut continuer à nous battre pour qu’ils ne touchent pas aux enfants et aux bébés et encore moins aux femmes enceintes car là c’est vraiment grave…

  3. Sans parler de la néomortalité, plus inquiétante que jamais, les chiffres INSEE , de fin d’année, ne pourront pas masquer ce fait, à moins qu’ils ne soient censurés !
    une dépopulation planifiée, je le crains , est en route, et si cela ne suffisait pas, le conflit en Ukraine sera leur solution de rechange …

  4. Bonjour cher Docteur ,
    Nous venons de lire, avec un grand intérêt votre article….sur les vaccins.
    MON MARI ET MOI, nous vous été impressionnés par la hauteur et la profondeur de vos arguments.
    Nous avons tous les deux dit : la société a besoin d’homme comme vous.
    Nous sommes des québécois fortement d’accord avec vous et très intéressés par ce genre d’article .
    Nous vous saluons sincèrement et continuez .
    Claude et Aline

  5. Bonsoir, je ne peux que constater les dégats causés par la vaccination.
    Effectivement, mon état de santé s’est aggravé après la troisième injection, je suis atteinte de neuropathie sensitive ce qui se manifeste par une grosse fatigue permanente, des douleurs musculaires, une incapacité à accomplir les taches ménagères les plus simples, et bien d’autres problèmes.
    Au vu de tous ces symptomes, mon médecin traitant les ayant constatés m’a simplement conseillé de ne pas faire de rappel, mais de continuer la vaccination anti-grippale.

  6. Bonjour pour ma part à la 3e injection de pfizer j’ai eu des problèmes cardiaques,la fille d’une amie est décédée apres le vaccin(31ans) laissant 2très petits enfants,quel gâchis à cause de labos sans scrupules qui se sont enrichis…la colère monte …

  7. J’ai plusieurs personnes de ma famille guadeloupéenne (de 20 à 60 ans) qui sont mortes de crise cardiaque entre quelques jours à 2 semaines après la vaccination. Un ami de plus de 80 ans ne fait que décliner à la vitesse grand V depuis. Ma mère est désormais insuffisante cardiaque. La grande majorité des gens que je connais qui étaient considérés « à risques » ont un état de santé qui se dégrade de plus en plus vite depuis aussi.
    J’ai une question que de nombreuses personnes doivent se poser aussi : en cas de décès d’un proche, peut-on se retourner ? si oui, ou et contre qui peut-on déposer une plainte ?
    Merci pour toutes vos précieuses infos, que je partage systématiquement.

  8. On nous bassine avec le principe de précaution. On tombe à bras raccourcis sur les imprudents qui n’ont pas suffisament pris de précautions. On laisse en revanche des gros capitalistes qui se revendiques pharmaciens, lancer et vendre à prix d’or, sans précaution, c’est-à-dire sans un minimum de prudence quant aux conséquence néfastes, des vaccins qui sont ensuite imposés par des politiques tout aussi imprudents. Bref et une fois de plus, la loi n’est pas faite pour certains

  9. Bonjour Docteur,

    Merci pour vos lettres qui ont tout le bon sens dont manque cruellement nos gouvernants.
    l’argent est la source de corruption qui a mis à terre toutes les instances qui faisaient de la Françe ce qu’elle était et plus largement partout dans les pays du monde soit disant civilisé.
    Les hommes aux pouvoirs , y sont car ils n’ont aucune conscience ni bienveillance envers leurs citoyens.

    C’est désespérant de voir que cela se passe sous nos yeux et que rien ne se passe car il ne faut surtout pas froisser le tyran et ses sbyres .

    Bien respectueusement.

  10. C’est tellement vrai
    J’ai trouvé une planque au fond d’une campagne sans télé dans une maison ancienne et regarde ce soir le ciel parsemé d’étoiles tout en sachant qu’il est polue
    Refais le monde dans mon atelier de gravure et tolère les sangliers qui ont retourné mon terrain en sexplansuant des chasseurs
    Bon pour dire que votre message me déprime
    Un petit peu idéaliste ?
    Non trop près de la nature pour l’ignorer
    Et lucide
    Merci

  11. Je viens d’avoir le Covid et les premiers symptômes qui sont apparue ont été exactement les mêmes que ceux que j’ai eu après les deux vaccins, une douleur dans la hanche gauche et comme un ganglion sous le bras gauche. Le deuxième vaccin j’ai été très fatiguée pendant trois bons mois avec difficultés à me concentrer et à parler. Période très difficile, mon médecin m’a prescrit des antidépresseurs car pour elle ça ne pouvais pas être dû au vaccin…

  12. Peut on encore parler de vaccins ?Une injection que l’on renouvelle tous les 3 mois fait du citoyen un patient à vie puisqu’il faudra mettre son pass vacinal à jour …ce n’est plus un vaccin mais une thérapie ou un médicament ! Dès lors pourquoi prendre un médicament si l’on n’est pas malade ? on ne fait pas une chimio à titre préventif par exemple ! Et pourquoi prendre des risques avec une thérapie génique dont on ne connait pas les effets à long terme ?Au Vietnam 9 adolescents sont morts après l’injection et 120 hospitalisés Pfizer à été suspendu dans ce pays …Au japon aussi le gouvernement veut que ce soit indiqué sur les flacons « effets secondaire grave » ! Et surtout pourquoi vouloir injecter cette thérapie génique dont on connais les effets secondaire parfois grave sur des enfants (dont on sait qu’ils sont asymptomatiques)et des femmes enceintes ?Il est éminemment suspect que les politiques, les industries pharmaceutiques, le corps médical et les médias aient multiplié de concert leurs efforts pour appeler abusivement ce traitement un vaccin, alors qu’il n’en est pas un, dans le but malhonnête de manipuler l’opinion publique. Il y a clairement tromperie sur la marchandise. Le fait d’appeler fallacieusement cela “un vaccin”, avec une définition totalement erronée, et non un “traitement médical” parmi tant d’autres, permet de disqualifier toutes les autres alternatives potentielles, de l’imposer en priorité et de clore tout débat. Aussi, s’il s’agit d’un traitement médical, pourquoi se faire traiter pour une maladie que l’on n’a pas ? Ça n’a plus aucun sens ! Les mots ont donc ici toute leur importance…
    Pour Macron, les médias qui on largement contribués a distiller la peur ,les médecins collabos complices de Bigpharma, les chefs d’états qui on contribués activement aux confinements !Bill Gates , Jacques attali !
    Cela fait maintenant plus de 3 ans que vous nous mentez sur absolument tout concernant ce virus et la gestion de cette crise…
    Non seulement, vous nous avez menti, mais vous avez laissé se propager sciemment le virus et avez également sciemment laissé mourir nos compatriotes.Je ne vous parle même pas des ordres que vous avez donnés, de laisser mourir nos aînés dans des conditions inhumaines, ça prendrait des heures.Vous n’étiez pas sans savoir que tous vos scientifiques étaient tous à la botte de Gilead ou autres laboratoires pharmaceutiques,et tous corrompus. Vous ne pouvez plus le nier, puisque tous les chiffres ont été dévoilés.D’autres chiffres sont tombés depuis quelques jours et ceux là font mal, très mal…Rien qu’avec le v 0ccin développé par la firme “Pfizer”, on dénombrait déjà parmi les premiers v@ccinés, une proportion d’effets secondaires graves de l’ordre de 2,8 pourcents, ce qui est tout simplement considérable, surtout pour une maladie qui à la base, ne frapperait tout au plus que 0,5 pourcents de la population et presque exclusivement des personnes âgées ou des personnes présentant des comorbidités. Et ne parlons même pas des potentiels problèmes qui ne manqueront sans doute pas de se déclarer ultérieurement !Mal à tous ceux qui ont perdu un être cher de la COVID-19, alors qu’ils auraient pu être sauvés si vous n’aviez pas refuser voire même ordonner de ne pas prescrire le seul et unique traitement efficace à ce jour contre ce virus.En effet, nous savons aujourd’hui, que les pays qui ont soigné avec l’ hydroxychloroquine ont un taux de létalité bien moindre que ceux l’ayant refusée.Alors que nous étions en plein pic de l’épidémie, que les hôpitaux croulaient sous les malades, nous n’avions pas de masque pour nous prémunir du Coronavirus. Quand bien même en aurions nous eu, nous ne les aurions pas mis, puisque votre porte parole de l’époque ainsi que les scientifiques corrompus, nous démontraient merveilleusement bien leur inefficacitéAlors que l’OMS préconisait le port du masque, les tests, la France 6eme puissance mondiale était dépourvue de tous les moyens qui éviteraient la circulation du virus.Aujourd’hui des médecins de renom, non corrompus, n’ayant pas de conflits d’intérêts avec les labos, nous expliquent tous les jours que ce que vous appelez des cas, ne sont en fait que tests positifs asymptomatiques. Qu’ils maîtrisent la situation, qu’il n’y à presque plus de réanimation et que le taux de létalité est très faible. Tous affirment qu’il n’y a plus d’épidémie en France.Ils nous expliquent également, qu’avec tout ce que vous nous avez fait endurer, porter le masque serait une auto destruction de notre système immunitaire.… de récentes études montrent que l’immunité naturelle est plus forte que l’immunité vaccinale. » Ce pass sanitaire est une vaste fumisterie !Et vous ! Monsieur le Président qui connaissez rien à la science, car il me semble que ça ne fait pas partie du programme que vous avez suivi à l’ENA, après tous les mensonges que vous nous avez servis depuis le début d’année, vous avez la prétention de nous imposer le port du masque pour soit disant notre santé ?C’est une plaisanterie !?
    Il est hors de tout doute, que ces confinements successifs ont dans leur sillage entraîner sur le long terme, beaucoup plus de morts et de victimes collatérales que le coronavirus lui-même n’en aurait jamais pu causer, d’autant plus qu’il faut souligner que son taux de létalité est très faible. Toutes ces mesures iniques entreprises par le Gouvernement, notamment la mise en place d’un Couvre-feu renforcé, toutes ces mesures ne s’appuient en réalité sur aucun fondement scientifique véritable et sont contraires à toute raison!
    On peut d’ailleurs légitimement se demander si pendant le premier confinement, le fait d’avoir enfermé dans la plus grande promiscuité les personnes malades contaminées, avec celles qui sont saines n’était pas en fait le meilleur moyen de créer de nouveau foyers de contagion au sein même des familles et d’accroître ainsi la transmission du virus au sein de la population… N’était-ce pas d’ailleurs Olivier Véran en personne qui au début de l’épidémie, avait affirmé que, je cite : «C’est le confinement qui provoque la circulation du virus.»
    Elles sont des mesures politiques volontaires, dont les instigateurs sont pleinement conscients de ce qu’ils mettent en œuvre. La sédentarité et la dégradation psychologique liée à l’isolement contribuent en réalité à l’effondrement du système immunitaire. Et puis d’ailleurs, si toutes ces mesures sanitaires de distanciation sociale étaient vraiment efficaces, et bien alors pourquoi faudrait-il les renouveler sans cesse sur des mois, alors que pour le moment, elles ont été scrupuleusement suivies et respectées à la lettre par l’immense majorité de la population ?
    Même “L’Académie de médecine” rapporte que ces écouvillons qui servent à réaliser les tests nasopharyngés peuvent provoquer, je cite : «des brèches de l’étage antérieur de la base du crâne associées à un risque de méningite».
    Les Français en ont ras le bol de vous et ont très bien compris que votre souci premier n’est pas de sauver leur vie, mais d’arriver à un but précis pour lequel il faut pouvoir manipuler le peuple. Gates avait ainsi annoncé : «Le monde compte aujourd’hui 6,8 milliards de personnes. Cela portera à 9 milliards. Si nous faisons un travail vraiment bien fait avec les nouveaux vaccins, les soins de santé, les services de santé reproductrice (c’est-à-dire l’avortement et la contraception), nous pouvons réduire la population de 10 ou 15 %.» Sur une ancienne couverture d’un numéro du journal “The Sovereign Independent” de juin 2011 reportait en titre de sa une : «Dépopulation par vaccination forcée : la solution du zéro dioxyde de carbone ».
    Il est donc particulièrement douteux que Bill Gates vante ses vaccins comme essentiels à la survie humaine, mais que dans le même temps, il soit intimement persuadé que le monde soit trop peuplé et qu’il faudrait donc le dépeupler. Théoriquement, vacciner sert  à augmenter l’espérance de vie, ce qui est totalement incompatible avec la vision malthusienne du monde à laquelle il adhère. Faut-il en déduire que la vaccination serait donc en réalité le moyen de la réduction de la population ?

  13. j’ai fait ma 3 ème dose de vaccin avec Pfizer début décembre.
    En mars j’ai commencé à voir mon index gauche grossir au point que je ne pouvais plus le plier. Puis des douleurs dans les poignets pour ensuite en avoir dans les genoux et les chevilles. je suis allée consulter un rhumatologue qui m’a diagnostiquée une polyarthrite rhumatoïde alors que je ne souffrais d’aucune douleur auparavant.
    je lui ai fait part que ces douleurs étaient arrivées après le vaccin, sa réponse a été de me confirmer que plusieurs de ses patients avaient les mêmes symptômes que moi et que le vaccin pouvait en être la cause.

  14. MAGNIFIQUE
    Vous avez toujours été prudent et je peux comprendre …
    Mais il faut ENFIN dire la vérité .
    Les cancers sont en augmentation . Énormément de personnes vont mourrir .

    Von der Leyen et sa clique de pourris et vendus ne sont sûrement pas vaccinés .
    Eux vont survivre.
    Carine MANCEL

  15. Un grand merci pour votre lettre et votre engagement .je vois malheureusement dans mon entourage proche et professionnel les ravages gravissime sur la santé de ce soit disant vaccin !!!

  16. Bonsoir et merci pour ces informations précieuses.
    Quels moyens peut on mettre en œuvre pour que justice soit rendue et que les responsables assument leur faute à la place des victimes ? Une lectrice prête à participer à la lutte.

  17. On peut réguler les naissances, sans procéder à une extermination de masse
    Je crois plutôt qu’il s’agit d’un groupe de fous qui ont perdu tout sens moral et qui ont le but de mettre en esclavage les humains qui n’auront pas été assassinés, ceci ressemble au comportement nazi, c’est comme s’il y avait une résurgence de cette époque…

  18. Bonjour Docteur,
    J’approuve sans réserve les propos tenus dans votre lettre.
    Pour votre information, j’ai 81 ans, je suis NON INJECTE, car le produit que l’on nous impose n’est pas un vaccin (il s’agit d’un abus de langage pour rassurer les « gogos ») et je me porte assez bien.
    Meilleures salutations

  19. Merci Monsieur pour toute vos précisions ..c est très vrai ce que vous dites .les personnes qui avaient osez allerter la population sur les dangers du vaccin , sur le lobbi pharmaceutique se sont fait critique fortement .mon mari et moi sommes rester ferme sur la non vaccination quitte à devoir nous isoler de toute vie sociale .mes enfants eux n avaient pas le choix pour conserver leurs emplois .c est vraiment très tristes d être manipulé se point .

  20. Deux jours après le 2ème Pfizer, artère coronaire bouchée et infarctus, rapport de l’hôpital de Dijon : obstruction récente
    Depuis de grosses difficultés pour marcher même après un an et demi…(prise de statines à haute dose, alors que je n’avais pas de mauvais cholestérol ????)

  21. Merci pour votre lettre qui pose bien le problème. Nos élites mondialistes épris de « jeunisme » seront bien tentées de banaliser cette surmortalité. Pourquoi la « Gauche » ne sort-elle pas de son illusion de bonheur mondialiste ? Pourquoi ne fait-elle entendre aucune alerte sur cette situation sanitaire catastrophique ?

  22. Je suis un octogénaire et depuis la troisième dose que j’ai reçu fin 2021 je n’ai que des problèmes d’ordre neurologique que la médecine n’explique pas et qui perdurent encore…….

Si vous avez une question sur cet article, vous pouvez la poser ci-dessous.

En raison du nombre important d’inscrits, le Dr Schmitz ne pourra pas vous répondre personnellement. En revanche, il prendra connaissance de votre question et répondra aux questions les plus fréquemment posées et mettant les réponses au dessous l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *