soin des cheveux

Les meilleurs soins pour vos cheveux sont dans votre cuisine

Chère lectrice, cher lecteur,

C’est un paradoxe, mais les hommes ont tendance à moins prendre soin de leurs cheveux que les femmes. Alors qu’ils sont beaucoup plus concernés qu’elles par la chute des cheveux !

C’est que, entre hommes, nous ne parlons pas entre nous de la façon dont nous prenons soin de nous-mêmes.

Et pourtant, nos cheveux ont besoin qu’on prenne soin d’eux, et ne comptez pas sur vos copains pour vous donner la bonne technique. Souvent, ils n’en savent pas plus que vous.

Pour ma part, je n’ai jamais réussi à appliquer une crème hydratante. J’ai eu beau en acheter quelques fois… impossible d’y penser…

Mais les cheveux ! Les cheveux chez un homme sont plus associés à sa virilité que le fait d’avoir une belle peau. Et c’est quand ils sont déjà bien tombés qu’on regrette de ne pas les avoir chouchoutés un peu plus.

Hélas, quand on voit combien coûtent les soins, les crèmes, les masques et les huiles qu’utilisent les femmes, on se dit que c’est un gouffre de dépenses qui s’ouvre devant nous.

Pourtant, homme ou femme, il est possible de prendre soin de vos cheveux sans dépenser beaucoup, et même en utilisant simplement ce qui se trouve dans votre garde-manger !

Niveau cheveux, les Indiens savent de quoi ils parlent

Comme vous le savez, je ne recommande jamais que des œufs 100% bio. Cela me paraît être une base pour cet ingrédient.

Évidemment, l’œuf bio coûte plus cher – mais c’est un vrai œuf, pondu par un animal qui a eu une vie à peu près digne.

Sans aller jusqu’à réfléchir au caractère vibratoire des aliments, il va sans dire que les qualités nutritives d’un œuf bio sont très supérieures à celles des autres œufs.

Et ne vous laissez pas abuser : « élevé en plein air » signifie que les portes de l’odieux élevage en batterie ont été ouvertes 5 minutes par jour. 

Ce sont les Indiens qui se servent régulièrement des œufs pour prendre soin de leurs cheveux. Il y a une vraie passion pour le soin du cheveu dans la culture indienne, et c’est à elle que nous devons le mot « shampoing ».

Or dans le jaune d’œuf, il y a beaucoup de nutriments qui peuvent être absorbés par vos cheveux. Outre la vitamine D, qui les nourrit en profondeur, il y a aussi de la biotine, nutriment directement lié à la pousse des cheveux.

Vous y trouvez aussi des folates et de la vitamine A, qui ne sont pas pour leur déplaire !

Le jaune d’œuf répare donc les cheveux abîmés, les rendant plus résistants. Il les hydrate, ce qui est très important si vous avez tendance à avoir des cheveux secs.

En plus, le jaune d’œuf favorise la pousse des cheveux lorsqu’il rentre directement dans les racines de vos cheveux. Ainsi les cheveux qui poussent seront ensuite nettement plus forts.

Vos cheveux adorent les œufs

Il s’agit certainement du traitement pour les cheveux le moins cher qui soit, et peut-être aussi l’un des plus efficaces !

Le jaune d’œuf reste l’ingrédient principal. Certaines rajoutent de l’huile ou du citron. En effet, quelques gouttes de citron aura cette particularité de ne pas faire fuir votre conjoint – ou votre conjointe ! – devant la forte odeur d’œuf.

Il suffit donc de mélanger 3 jaunes d’œuf (surtout si vous avez de longs cheveux), et quelques gouttes de citron, jusqu’à obtenir un résultat mousseux.

Appliquez sur vos cheveux avec les mains, et frottez votre cuir chevelu en cercles. Laissez reposer une demi-heure, avec une charlotte si vous en avez une.

C’est sec, c’est collant, mais c’est normal. Rincez à l’eau froide ou tiède, mais surtout pas chaude, au risque de vous retrouver avec une omelette sur la tête !

Vous pouvez également effectuer cette préparation en la mélangeant avec de l’huile d’olive (et en battant le tout avec un fouet) mais dans ce cas-là, n’escomptez pas couvrir l’odeur avec un peu de citron !

Vous n’avez pas encore essayé l’huile d’olive ?

Pour le « masque » d’huile chaude, faites chauffer une demi-tasse d’huile d’olive au bain marie, et attendez 5 minutes. Puis versez l’huile réchauffée sur les cheveux secs, au moins une bonne demi-heure.

D’autres préfèrent garder leur masque toute la nuit. Cela peut avoir plusieurs inconvénients.

Déjà, celui de la forte odeur d’huile d’olive qui n’est pas à ranger parmi les aphrodisiaques les plus répandus.

Ensuite, prenez grand soin à bien attacher votre serviette ou votre vieux linge autour de votre tête, car s’ils devaient lâcher… Vous pouvez vous racheter une taie et un oreiller !

L’huile d’olive est très réparatrice pour les cheveux : une fois imprégnés d’huile, ils deviennent moins cassants, et donc ils fourchent et s’effritent moins aussi. Et en plus, ils deviennent plus brillants !

Il y a toutefois une contrepartie : évitez l’huile d’olive si vous avez des cheveux roux ou blonds – au risque même de verdir ces derniers ! Dans ces cas-là, vous n’avez pas le choix que de vous rabattre sur des huiles plus claires telles que le coco. 

Pour les hommes particulièrement, qui ont souvent le cuir chevelu à vif, l’huile d’olive permet d’apaiser l’inflammation et de nourrir en profondeur le cuir chevelu. Les femmes en profiteront aussi, bien évidemment.

Du choix de votre huile d’olive dépend votre santé

Il se trouve que l’huile d’olive est très riche en polyphénols, ces tanins essentiels pour la santé, ainsi qu’en vitamine E.

En vous massant le cuir chevelu à l’huile d’olive (délicatement, bien sûr), vous réveillez la micro-circulation sanguine.

Et à son tour, celle-ci nourrit le follicule pileux. Vous aurez une meilleure production de kératine et donc une meilleure pousse des cheveux !

Toutefois, pour cela, veillez à prendre la meilleure huile possible, et surtout, qu’elle ne soit pas rancie, donc oxydée.

La meilleure huile d’olive est « vierge extra », issue d’une 1ère pression à froid, récoltée et mise en bouteille en Italie, en Grèce, en Espagne ou en France.

Le signe rouge (AOP en France, DOP en Italie), signifie que c’est une huile de terroir, produite à 100% dans ces pays. La dénomination plus large, IGP, est également acceptable.

Mais toute huile qui ne présente pas ces caractéristiques est une huile qui a été cultivée dans des zones où les autorités sont moins regardantes sur la qualité du produit initial (Roumanie, Bulgarie, Maghreb) – quitte à être mise en bouteille en Italie ou en France.

Même les marques les plus connues comme Carapelli ne garantissent pas que ses olives sont italiennes. Et les olives de l’huile Puget sont « d’origine européenne ». Pour une huile de très bonne qualité, AOP ou IGP, il faut payer un peu plus.

Que vos cheveux poussent comme du chiendent !

Dr. Thierry Schmitz

Sources

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *