Le métal qui stoppe net la fringale (et les 6 étapes pour vous sevrer du sucre)

J’ai le regret de vous l’annoncer…

Le sucre est PARTOUT !

Plats préparés, soupes, boissons, sodas, produits laitiers, vinaigrettes, jambons, pâtisseries : il est dans tout ce que vous ne cuisinez pas directement chez vous.

Si vous retournez n’importe quel paquet ou conserve, vous le verrez écrit sur l’étiquette. Mais jamais de la même façon.

Comment ?

En utilisant pas moins de 56 NOMS : maltodextrine, lactose, dextrose, sirop de glucose, fructose, sirop d’agave, de maïs, de riz, galactose, sucre inverti…

Et tout le monde est littéralement « gavé », dès le plus jeune âge – les compotes pour bébé en sont le meilleur exemple.

Depuis la préhistoire, l’homme cherche à mettre la main sur ce qui est sucré. Car c’est une source extraordinaire d’énergie.

Au départ, il n’y avait que du sucre naturel : le miel (réservé aux plus riches).

Le sucre de canne, arrivé en Europe au Moyen-Âge, puis plus tard cultivé aux Antilles et en Amérique, était également un produit de luxe.

Il a commencé à se retrouver dans les recettes culinaires au XVIIIème siècle, mais il ne s’est vraiment démocratisé qu’après le développement de la culture de la betterave à sucre (au début du XIXéme siècle).

Aujourd’hui, le sucre n’est plus une denrée rare. Au contraire, les aliments où il n’y a pas de sucre sont particulièrement absents dans les supermarchés !

Le sucre, nous en consommons près de 35 KILOS par an et par personne : c’est 4 fois les doses recommandées par l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

Selon elle, nous ne devrions pas dépasser 25 grammes par jour. Il suffit donc de boire un soda dans la journée pour dépasser la « dose santé » quotidienne.

Le jus idéal n’existe pas !

Depuis quelques années, les magazines féminins ne jurent que par les smoothie. 

Les smoothies, comme les autres jus de fruits, sont des bombes de sucre.

Sur le papier, c’est préparé avec d’excellents fruits, tout ce qu’il y a de plus naturel !

Mais le sucre reste du sucre, qu’il provienne de la betterave, de la canne, des fruits, des dattes, des figues, du miel…

C’est un savant mélange de glucose et de fructose en quantité variable selon le produit. Tous ont un point en commun : ils élèvent la glycémie, votre taux de sucre dans le sang.  

Qui veut vivre longtemps… ménage son pancréas

Notre taux de sucre dans le sang est régulé par l’insuline, une hormone sécrétée par le pancréas.

Il est libère à chaque repas, surtout lorsque nous mangeons des sucres alimentaires (glucides) : pain, pâtes, riz, pommes de terre, bonbons, sucreries, jus de fruits sodas…

Si le sucre est une source d’énergie indispensable, en particulier pour le cerveau, il n’est pas traité tel quel par l’organisme. C’est l’insuline qui permet à votre corps de le travailler, afin de redistribuer cette énergie ou de la stocker.

Mais si vous consommez du sucre en trop grandes quantités, vous usez votre pancréas.

Résultat : pour avoir le même effet énergétique, il vous faut consommer énormément de sucres, que l’organisme doit stocker après coup… Cela provoque une prise de poids, voire même parfois de l’obésité.

Lorsque l’insuline est libérée en grandes quantités, les cellules deviennent résistantes et le glucose finit par rester en circulation dans votre sang, à défaut d’être correctement utilisé.

Le diabète devient alors une menace, de même que les maladies cardio-vasculaires.

Une addiction qui rapporte gros

Le cerveau en raffole et considère le sucre comme une récompense.

On comprend alors pourquoi le sucre rend rapidement accro.
Le plaisir qu’il procure est immédiat et nous en redemandons. La sensation de manque est même identique à celle des narcotiques.

Alors, pourquoi l’Etat ne fait rien face à la menace grandissante du sucre ?

Tout d’abord parce que le sucre représente des marchés énormes dans l’agroalimentaire.

Une personne accro est un consommateur idéal car il peut être compulsif. Comme n’importe quel « accro », il ne se lassera jamais. 

Ce n’est pas pour rien que l’industrie agroalimentaire a placé du sucre dans tous les plats préparés

Il n’y a pas si longtemps, le lobby sucrier faisait de la pub pour le sucre auprès des enfants, lors du salon du goût !    

Mais il y a pire.
En 1964, les lobbys sucriers américains ont fait truquer une étude majeure d’Harvard, pour que les problèmes cardio-vasculaires soient associés à la consommation de gras et non de sucre[1].

Dans l’inconscient collectif, l’image est restée : le sucre est une friandise, et le gras est un péché que vous commettez contre votre santé.

Vous voulez arrêter cet aliment devenu mortel ?

On ne se débarrasse pas du sucre si facilement car le manque se fait rapidement sentir.

C’est un véritable sevrage : maux de tête, irritabilité, fatigue, sautes d’humeur sont les principaux symptômes.

Et si dans les jours de déprime, vous vous « vengez » sur la tablette de chocolat ou le pot de glace, cela ne vous rendra pas la vie plus facile, au contraire.

La consommation de sucre augmente les symptômes de dépression et d’anxiété.

Heureusement, vous pouvez vous en libérer.

Pour cela, il faut être méthodique.

Un sevrage en 6 étapes

Je vous propose 6 étapes simples pour vous sevrer du sucre efficacement :

1. Évitez de manger sucré le matin : adieu confiture, jus d’orange, même frais pressé, sirop de Liège, mais aussi croissants et autres viennoiseries. Le matin, on mange des protéines (fromage blanc, fromage, œufs, jambon..), un peu de pain gris, du bon beurre (pas de la margarine).

2. Buvez de l’eau pendant la journée et à l’occasion, des tisanes à la cannelle. Elles sont réputées pour réguler la glycémie.

3. Consommez des glucides complexes (pain, pâtes, riz..) à chaque repas. Si vous mourrez d’envie de sucre, c’est parce que votre corps en réclame. Donnez-lui des glucides à libération lente pour qu’il puisse avoir du glucose régulièrement et sainement.

4. Mangez à 16h une collation sucrée comme un fruit et quelques noix, un yaourt nature dans lequel vous ajouterez une cuillère à café de miel par exemple, 3 dattes ou figues séchées.

5. Limitez vos apports en fruits à 2, maximum 3 portions par jour.

6. Fuyez TOUS les édulcorants, naturels ou chimiques. Ils induisent votre corps en erreur et vous serez encore plus attiré par le sucre par la suite. 

Et en plus de suivre ces 6 étapes, j’aimerais vous parler d’un métal capable de stopper « net » les fringales :

Le chrome vous embellit

Cet oligo-élément est un atout efficace dans le sevrage du sucre. Il limite vos envies, voire les compulsions de cette douceur trompeuse.

Il améliore le fonctionnement de l’insuline, permettant ainsi une meilleure utilisation du glucose.

Les cellules sont ainsi bien mieux approvisionnées en carburant essentiel.

Quel plaisir de réduire les fringales, tout en ayant de l’énergie et un appétit normal !

Si le chrome naturellement présent dans les aliments (bière, foie, noix, germes de blé,..) ne présente aucun danger pour la santé, il ne faut toutefois pas dépasser la dose recommandée.

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences ici en commentaire ! Je serai ravi de vous lire.

Dr. Thierry Schmitz

87 commentaires sur “Le métal qui stoppe net la fringale (et les 6 étapes pour vous sevrer du sucre)

  1. Bonjour , même les pâtes et pains , blancs ou complets contiennent trop du sucre . C’est mieux les fruits entiers , jus de légumes . Les céréales contiennent trop du sucre .

  2. quelles sont les doses journalières recommandées en chrome ? et si par l’alimentation on ne consomme pas assez de chrome, y a-t-il un complément alimentaire pouvant se substituer ? Merci

  3. Je suis en train de me sevrer du sucre ,et j’ai passé un bon mois avec diverses manifestations qui m’ont montré sans peine que c’est une véritable addiction.Je me sens beaucoup mieux actuellement mais je veille quand même..!
    Quels aliments peuvent fournir du chrome en quantité « suffisante  » pour une efficacité d’effet?on m’a aussi parlé de picholinate de chrome…Que conseillez-vous?
    Merci beaucoup pour votre réponse!

  4. Docteur,

    Intéressant effectivement sur le problème diabète
    — je pense aussi à l’action intéressante de l’Aloé Arborescens
    — La vitamine C indispensable
    — Les Oméga 3

  5. Je vous suis reconnaissante de me donner tous vos conseils. Je vais appliquer ceux relatifs  » au sucre ». Juste savoir quel est la dose à ne pas dépasser pour la prise du ch- !!!?
    En vous remerciant de vos conseils bienveillants.

  6. Bonjour, je suivais à peu près ce que vous préconisez, le problème c’est que j’ai extrêmement faim à 17h (j’ai 69 ans, j’ai toujours goûté, je suis mince), j’avais tendance à compléter les fruits (dont une banane et noix) par des biscuits (pas mal) parce que ça ne me suffisait pas. J’ai donc inversé mes repas : je mange le matin une bonne salade de fruits (banane + fruits de saison), + noix du Brésil + quelques noix de Grenoble ou de cajou (en fonction de ma faim) et je mange des biscottes de sarrasin, un peu de fromage et/ou du beurre l’après-midi. Je dîne léger le soir (ce que j’ai toujours fait de toute façon). Je suis devenue très gourmande en vieillissant, je mange un dessert sucré le midi et quelque chose de sucré le soir (chocolat, raisins secs…). J’ai essayé le chrome (notamment quand je mangeais beaucoup de biscuits en plus de ma nourriture habituelle) mais je n’ai noté aucun bénéfice. C’est un régime qui apparemment me convient, je mange moins de sucre, j’ai une bonne énergie, mon poids reste stable. Sauf exception, je n’achète jamais rien de tout fait – sauf esquimaux et mars glacés ! Excusez ce message un peu long. Cordialement

  7. Votre lettre est très intéressante et terrifiante en même temps.
    Le chrome oui mais comment le choisir ? Et à quelle dose ? Pilules ? Oligosol ? Quel produit et quel labo recommandez-vous ? Merci d’avavance pour votre réponse.
    Cordialement

  8. Bonjour
    Votre article est tellement vrai!
    Depuis que j ai vu un médecin nutritionniste qui m’a fait comprendre qu’il fallait que je change ma façon de manger, ce que j’ai fait, ma santé s est réellement arrangée sur plusieurs points.
    (Arthrose de mes mains disparues, coup de pompe de 11h terminée, un tonus et un meilleur moral, fini les ballonnements……..et j en passe!
    Il faudrait en parler plus souvent sur les chaînes de télévision et les réseaux sociaux car je pense que les gens ont besoin d être rééduquer sur l alimentation .
    Merci à vous

    1. Bonjour Acebal, je viens de lire que vous n’avez plus d’arthrose aux mains grâce à un nutritionniste. Ça m’interresse car mes doigts se déforment et sont douloureux. Pouvez vous le communiquer les coordonnées de votre nutrionniste. Merci

  9. merci pour vos chroniques toujours intéressantes
    concernant le chrome, est-ce la présence de chrome constatée dans la composition du vin rouge qui fait de ce dernier une boisson conseillée par certains cardiologues, par exemple ? Les buveurs de vin rouge, m’a-t-on dit, seraient moins enclins aux maladies cardio vasculaires ! ?

  10. BONJOUR DCTEUR

    Je suis en surpoids et mange du cre , en plus de le réduire dois je acheter des oligo éléments (CHROME ) en ampoules
    si oui combien par jour et quelle durée svp
    merci
    B. SOLBANI

  11. Bonjour et merci pour ces précieux conseils intéressants, il est difficile en effet de changer ses habitudes et vos explications aident à en comprendre l’intérêt…
    À tout hasard, que préconiseriez-vous comme régime alimentaire en cas de Parkinson ?
    Merci en tout cas, bien cordialement.

  12. Bonjour Thierry, pour commencer, un grand merci pour vos articles toujours très intéressants et très enrichissants. Ce dossier sur le sucre m’intéresse tout particulièrement parce que ma maman en et devenue accro (avec tout les problèmes que cela engendre bien évidement, comme ceux que vous cités). Je voulais vous demandez, auriez la gentillesse de me communiquer une liste de tout les ingrédients qui contiennent du chrome!!
    Dans l’attente de vos nouvelles, Recevez mes Sincères Salutations.

  13. Merci de votre excellent article sur le sucre à sui je fais la chasse, j’aimerais prendre du chrome quelle spécialité me recommandez vous ?
    Merci
    Marie

  14. Bonjour,
    Est-ce que notre alimentation
    nous apporte suffisamment de chrome ?
    Comment savoir si nous sommes carencés et sous quelle forme se
    Supplementer ?
    Toutes vos infos sont très intéressantes, mais après les avoir lu quoi faire ?
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement

  15. Bonjour,
    Votre lettre est très intéressante et je vous en remercie.

    Pouvez-vous m’indiquer à quelle dose utiliser le chrome et sur quelle durée ?
    Faut-il le prendre au moment de la fringale ou y a t-il un autre moment plus propice dans la journée ?

    Merci d’avance pour votre réponse.
    Françoise

  16. Bonjour Dr Schmitz,
    Merci pour votre lettre lue attentivement ce matin et vos bons conseils.
    Ceci dit, je suis étonnée de lire qu’il faudrait manger pain, pâtes, riz… à chaque repas?!
    Alors certes, c’est ds le cadre d’un sevrage de sucre donc j’imagine momentanément, mais j’ai écouté votre conférence passionnante sur les maladies auto-immunes et vous dites qu’il faut justement supprimer le gluten et produits laitiers, manger comme nos ancêtres viande, poisson, fruits et légumes le plus possible crus (alors qu’en médecine chinoise, on nous dit qu’il faut plutôt cuits??)….
    Ça devient un peu compliqué de se nourrir correctement.
    J’avais également qq questions concernant cette conférence et ne savais pas trop comment les poser.
    1- comment sait-on vraiment si on a maladie auto-immune ou qu’une est en train de se préparer car pb d’intestins par ex (comment diagnostiquer un intestin poreux?)
    2-Et si notre taux d’immunité est la cause de bcp de maladies, est-il judicieux de prendre du Mudocare C en préventif ou avant d’être vraiment diagnostiqué « malade »? Si oui, à quelle dose? Et pour un enfant de 2,5 ans qui a de l’exczéma et dont la mère a des allergies…., pour moi qui a aussi de temps en tps de l’exczéma sous le sein en plus de petits pb d’intestins…..
    Renforcer son immunité me paraît séduisant mais comment? Mudocare C ou ????
    Valable pour toute personne qui désire ne pas être malade?

    Merci pour vos réponses.
    Cordialement,
    Martine Derville

  17. Bonjour,
    Merci pour vos « lettres » que je lis toujours avec beaucoup d’intérêt.
    Si je consomme peut-être peu de sucre rajouté, j’en suis malgré tout addict et je suis en constant refoulement de cette envie et il m’arrive de craquer pour un carré de chocolat noir…. Pour cette raison la prise de chrome pourrait être un aide précieuse. Comment se le procurer, sous quelle forme, quelle quantité ?
    Pouvez-vous m’apporter toutes ces précisions ?
    Merci.

  18. très intéressée par vos lettres.
    concernant les aliments à privilégier, notamment les glucides lents ainsi que les noix, vous ne donnez pas d’indication sur les quzntités « raisonnables «  par jour
    pourriez vous préciser cela ?
    merci

  19. Bonjour, merci pour votre article. Pourriez vous me dire sous quelle forme prendre le chrome?
    Dans l’attente de vous lire.

    Bien cordialement.

    Violette Melendez

  20. Bonjour Docteur, je viens de lire votre mail sur le sucre, et j’aimerais savoir une prise chrome en complément pourrait induire une perte de poids dans la mesure où il améliore l’utilisation du glucose; et quelle serait la dos à ne pas dépasser, sachant qu’on mange noix tous les jours et foie ttes les semaines, bière moins régulièrement. merci pour votre réponse.

  21. En fait je suis très intéressée par ce message, mais j’aimerais savoir sous quelle forme utiliser le chrome, en mangeant des aliments qui en contiennent certes comme vous l’indiquez mais à quel rythme et en quelle quantité? ne peut-on pas trouver cet oligo élément sous une autre forme? Merci pour votre réponse.

  22. Bonjour,
    Je traite mon diabète avec Berbérine et Glucofit de chez SuperSmart et je prends du chrome de chez Arkopharma sans savoir que ça peut agir sur la glycémie.
    Je prends également du zinc, des oméga3, du CoQ10 de la citamine D3 + K2 MK7 de Cell’Inov.
    Depuis 3 ans que je prends des compléments alimentaire je me porte beaucoup mieux.

  23. Bonjour Docteur Schmitz
    Votre lettre m’a éclairé sur l’origine du sucre dans l’alimentation.
    Depuis maintenant cinq ans j’ai arrêté le sucre au début ce n’était pas facile j’ai commencé progressivement, puis petit à petit on s’y habitue. Aujourd’hui j’ai surtout envie de sucré lorsque je suis
    déprimé et dans ces moments difficiles je prends des dattes remplies de purée de noisettes ou d’amande. Parfois sucer une rondelle de gingembre fait passer l’envie.
    J’ai suivi les recommandations depuis 1981 de monsieur Robert Masson..
    Ce qui n’est pas facile c’est de faire passer le message aux autres car mes enfants petits enfants me prennent pour une uluberlue.
    Que faire dans ce cas??
    Merci pour vos lettres

  24. Bonjour,

    Merci pour cette belle lettre informative …

    Je me demandais quelle quantité de chrome devrait être prise et à
    quelle fréquence des la journée, svp . . . merci …

  25. Merci pour vos recommandations. Il y a cinq ans, lors d’un bilan sanguin, je me suis vu affecté d’une HbA1C à plus de onze (à 11,7). Elle est descendue à moins de 6 trois mois après, d’une part grâce à une diminution drastique de la consommation de sucres rapides (autres que ceux des fruits), et d’autre part par la prise de metformine (progressivement de 1 à 2 g par jour) de sorte que je ne sais si je dois cette normalisation au régime ou à la metformine. Mais je crois que la metformine y a une part prépondérante car je suis maigre comme un clou alors que je continue de consommer beaucoup de fruits, qui sont évidemment pleins de sucres rapides !

  26. Bonjour,
    Le chrome n’est-il pas un métal lourd qu’il faut éliminer car il se stocke?
    Je vous remercie de m’éclairer sur ce point.
    En attendant, je vous adresse mes cordiales salutations.

    Geneviève

  27. Merci pour votre lettre sur le sucre qui conforte ma démarche alimentaire actuelle. L’alimentation santé m’intéresse bcp , 70 ans , ,sportive , je n’ai pas de pb de poids , mais je suis sensible au sucre et toujours en recherche d’équilibre / insuline . Recommandez vous une supplementation en chrome , et laquelle ?

  28. Bonjour et merci pour cet intéressant article.
    Quelle est la dose de chrome journaliere que l’on peut prendre ?
    Merci pour votre réponse.

  29. Bonjour , comment se passer de sucre quand on a une maladie de Lyme et une dysbiose. Je ne sais plus quoi donner a mon corps pour aller bien .Seul le jeun me comble a chaque fois car plus aucune douleur ventrale et un super tonus a ce moment là.

  30. bonjour, mon petit fils de 21 ans doit en permanence faire attention à tout ce qu’il mange, il a perdu 10 kilos et il faut qu’il en perde encore 10 pour être accepté dans l’armée de la marine. Il fait du sport, ne bois pas d’alcol, ne fume pas. Il est attiré comme tout le monde par de bonnes choses, bien sûr le sucre en premier !!! que faire pour l’aider ?

  31. Merci beaucoup de cette information claire, courte totalement lisible. Ce n’est pas toujours le cas, il y a souvent des romans fleuves sous d’autres signatures, que l’on abandonne avant la fin.
    Bravo et encore merci

  32. J’ai été très intéressée par votre lettre.,
    Malheureusement, je ne pourrai suivre toutes vos recommandations, je suis végétarienne.
    Il m’a fallu du temps pour apprendre à trouver un équilibre alimentaire sans manger ni viande ni poisson, mais je ne reviendrai pour rien au monde en arrière.
    D’abord pour des raisons d’humanité envers les animaux. L’industrialisation ne permet plus d’être carnivore de façon éthique et respectueuse.
    Et maintenant pour des raisons de protection de la planète.
    Mais je ne vais pas ouvrir ici le débat. J’ai mes convictions et respecte celles des autres.
    Voilà, j’ajusterai donc vos recommandations avec mon mode de vie.
    Merci

  33. je lis et j’écoute toutes les recommandations concernant l’alimentation et la santé et on dit tout et son contraire…il me semble difficile de s’y retrouver….!quand on a quantité de fruits non traités dans son jardin il est difficile de résister;et que dire des légumes?
    merci de me donner votre avis

  34. Merci pour tous vos conseils.
    Je suis allee pour acheter du chrome mais…lequel?que nous conseillez vous
    Pour des fringales,pulsions alimentaires sucres et autre??
    Merci pour votre reponse
    Bien sincerement

  35. Très intéressant. En plus du diabète type 2 et d’intolérance au gluten et au lactose, je suis allergique aux fruits à coque, aux bananes, aux kiwis,
    au persil et autres ombelliferes. Pas encore aux carottes…
    Ça réduit beaucoup mon choix alimentaire, ´ je lis toutes les étiquettes. Le chocolat que j’aime beaucoup trop, peut, lui aussi contenir des traces de fruits à coque!
    Tout arrive depuis ces derniers 10 ans. J’ai 75 ans.
    C’est déprimant.

  36. Bonjour,
    Merci pour cette lettre parlant de l’intérêt du Chrome pour lutter contre les fringales sucrées.
    J’ai été testée très allergique au chrome. Je suppose que dans ce cas, je dois éviter toute ingestion sous forme de complément alimentaire ? Qu’en est-il exactement car il est présent dans de nombreuses préparations…
    Je serais heureuse de lire votre avis sur ce sujet.
    Cordialement

  37. enfin une lettre a lire facilement avec de bonnes explications….au fait le chrome oui on connait mais quelle dose ,quelle marque ,car il y a en a tellement……..en attente de votre reponse

  38. Merci pour vos messages toujours très pertinents. il est difficile de convaincre son entourage de diminuer le sucre de quelque sorte que ce soit. Je suis naturopathe formé à l’IHN de Paris dans les années 70 (Marchesseau, Rousseau, Masson et autres) et suis heureux de voir que la naturopathie fait des progrès pour le bienfait de la population depuis ces dernières années. Changer d’alimentation semble tellement difficile que nous sommes souvent pris pour des illuminés, mais je continue à diffuser le message ….

  39. je ne comprends, pourquoi tous les médecins de France et du Monde ne tentent pas une action auprès des ministres de la santé et des gouvernements ainsi qu’a l’ Ordre des Médecins. On sait que le sucre est un fléau Mondial ! Alors que fait le corps Médical ? L’ Industrie Alimentaire nous gave avec le sucre sous toutes ses formes, l’ajoutant dans tout, y compris dans des ingrédients ou il ne devrait pas y en avoir ( exp.: la charcuterie sous toute ces formes) Y-a-t’il une volonté délibérée de ne rien faire ?. Je pense que c’est à vous du corps médical d’user de votre influence pour . faire bouger les choses

  40. Bonjour Docteur,

    Tout d’abord merci pour votre lettre! Je suis tout à fait d’accord avec votre conclusion que le sucre est une drogue! Malheureusement, j’en fais les frais car à la moindre contrariété ou stress, je me rue sur des aliments sucrés. J’ai de la chance pour le moment de n’avoir pas trop de conséquences mais le pire c’est ma fille qui est devenue obèse et qui souffre réellement de crise et elle adore les aliments sucrés. Je suis un peu désemparée car elle n’arrive pas à modérer son alimentation et perdre du poids. La conséquence aussi est sociale et aussi elle ne veut plus beaucoup faire de sport! Avez vous des suggestions pour l’aider ? Elle a 19 ans. Merci d’avance. Nathalie Versé

  41. Bonjour j’ai 53 ans menauposee depuis 3 ans mince énergique…..depuis quelques semaines perte d’énergie je grignote je m’ennuie partout même en travaillant alors que mon boulot me plaisait je travaille dans un golf.pas envie de voir des gens je décline les invitations…alors qu’avant j’invitais je sortais pourquoi ce changement ‘…….dépression?,,merci de m’aider mon fils de 14 ans s’inquiète nous vivons tous les deux.

  42. Josiane

    Commentaire très intéressent effectivement je suis ces conseils depuis des années et j’ai beaucoup diminué les envies de sucre je prends du chrome depuis très longtemps j’ai perdu du poids je me sent mieux j’ai beaucoup plus d’Energie.
    Mon péché mignon reste les biscuits petit beurre quand j’ai une contrariété j’en consomme et je suis écœuré après mais il me faut cela.

  43. Bonjour,
    Merci d’apporter quelques lumières supplémentaires à ce phénomène sucré. Mais je me sens frustré car vous parlez du Chrome qui peut aider mais sans aucune information concrète sur que manger….boire à base de Chrome pour stopper nos fringale.
    Pouvez vous nous en dire plus ?

    Yves

  44. En tant qu’ancien diabétique, il y a quelque chose que j’ai du mal à entendre. Faisant de la permaculture j’ai eu vraiment du mal à ne prendre qu’un fruit dans la journée comme de laver conseiller la nutritionniste à l’hôpital. C’est à mon hospitalisation que j’ai décidé de prendre ma santé en main. Après les trois piqûres d’insuline journalière, on m’a mis une pompe à insuline à l’hôpital. Et là j’ai dit stop. Je me suis soigné moi-même. On parle de pancréas mais on devrait parler aussi du foie. Je ne suis pas médecin mais pour moi les deux sont liés. Je suis passé de plus de 11 en hémoglobine glyquée à 5,4. Je n’ai pas peur de boire du coca où manger plusieurs glaces dans la journée. Tout refonctionne comme avant. Vous parlez de cannelle, je confirme. Au matin je prenais un mélange de cannelle, fenugreek et de graines de lin broyées que je mettais dans une tasse de thé maison, des plantes du jardin. Par contre vous parlez de sucre lent, je les ai supprimé durant plusieurs semaines. Plus de pain, plus de pâtes, plus de riz. Que je suis content d’avoir fait ça. Les cachets que je prenais en plus de l’insuline, on été remplacé par de la berbérine. Deux gélules par jour au début puis une, au bout de deux trois mois plus rien. Non maintenant, je peux manger du sucre sans faire de monter de glycémie. Vous comprendrez aisément pourquoi je ne crois plus à la médecine allopathique. Et encore, je ne vous parle pas de l’histoire de mon cœur, soit disant que je devais être opéré. Foutaise.

  45. Je suis contente d’avoir votre aval pour le chrome que j’associe à l’iode car ma thyroïde faisait des siennes. J’étais à 5,85 et maintenant je suis à 4,86. Enfin je commence à perdre un peu de poids j’avais 3 Ks de trop et je n’arrivais pas à les perdre. Je suis aussi beaucoup moins fatigué et je dors mieux. C’est grâce à vous tous car les médecins Cartésiens ne veulent pas s’occuper de la médecine naturelle.
    La seule chose qui me préoccupe c’est ce que on m’a dit, que le chrome est cancérigène. Qu’en pensez vous. Dois je faire des poses ou bien le taux ne doit pas dépasser 100 microgrammes. Je prends le Chrome Piccolinate 100 microgrammes de chez SOLGAR. Merci par avance pour votre réponse

  46. Bonjour par rapport au chrome vous voulez dire que l’on doit en consommer voir boire une bière par jour par exemple ou prendre des compléments de chrome .
    Merci de votre réponse bien à vous .

  47. Merci pour toutes les informations présentées sur votre site. Les sucres, malédiction du siècle ce poison qui semble dominer toute nourriture est bien explique dans votre lettre du 20 septembre dernier.
    Une question pour mieux comprendre;
    Consommer des glucides complexes à chaque repas…complexe est-ce les produits dits de blé entier ou autre chose?

    Merci vous apprécié grandement.

  48. Bonjour
    Vous parlez du chrome comme une méthode pour réfreiner les frontales d accord mais combien est la dose prescrite sans danger pour l organisme
    Est ce que l on peut associer au zinc sans effet indésirable merci de votre réponse à bientôt

  49. Bonjour je lis vos lettres avec un grand intérêt et je voudrai savoir si l on peut consommer du chrome sous forme de gélule merci de me répondre j ai réussi à supprimer une énorme quantité de sucre perdu 14 kgs 😃

  50. Bonjour
    J ai lu cet article avec grand intérêt comme tous vos articles .
    Je voulais savoir quel est la prise idéale de granions de Chrome
    Merci beaucoup
    Agnès

  51. Merci Dr pour vos articles très clairs et formateurs.
    J’ai un diabète du stress type 2 et je prends 140up/j de Cr sur conseil naturopathe mais n’est ce pas trop?
    Vous n’indiquez pas le seuil.

    je vous remercie pour votre réponse car je suis peu addict au sucre et fais le jeune intermittent en supprimant le repas du soir?
    J’ai fait pendant 1 an sans petit déjeuner et n’ai vu aucune amélioration alors que la, ça me va mieux.

    Bien cordialement

  52. J’ai un diabète de type 2 . Pour d’autres soucis , j’ai plusieurs prises de granules homéopathiques qui contiennent du sucre . Ceci joue certainement surla glycémie. Que faire ? Dire au laboratoire Boiron d’utiliser du stévia à la place du sucre?

  53. Bonjour pour neutraliser le sucre je prends le matin à jeun 1 cuillère à café d’élix du Suédois qui est extrêmement amer et je mange tout ce qui tend vers l’ amer ou aigre
    Alors que je suis sujet à la limite du seuil de glycémie depuis plus mon jeune âge je maîtrise ma glycémie de même que le Ldl du cholestérol dans les limites normales!

    D’autres part mes blessures cutanées guérissent

  54. Bonjour Mr, très captivant votre lettre sur le Sucre, le chrome ou, mais quel et comment définir le dosage pour une femme et/ou un homme ? Et à long terme ou en cure jusqu’au sevrage du Sucre ? Merci beaucoup, catherine

  55. Dans votre article sur les étapes pour éliminer le sucre vous parlez de chrome sans préciser la dose à ne pas dépasser quotidiennement et de quelque façon se le procurer et le prendre.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *