Votre allié minceur est servi

Chère lectrice, cher lecteur,

Souvent on me demande quel est l’aliment qui permet de faire un régime à l’approche de l’été, et je réponds systématiquement :

La SALADE !

Après tout, c’est un aliment léger, faible en calories, que vous pouvez agrémenter de mille et un assortiments de façon à vous la rendre délicieuse et unique.

De plus, la salade est vraiment le plat du partage par excellence, et chacun de ses ingrédients peut vous apporter son lot de bienfaits nutritifs.

Bien sûr, le fromage doit rester un aliment plaisir et non pas un aliment quotidien, mais avez-vous déjà pensé aux agrumes ? Aux noix ? Aux noisettes, même ?

La salade est vraiment le plat qui allie santé et fraîcheur, qui vous donne de l’énergie sans vous faire prendre du poids, et surtout, grâce auquel vous pouvez profiter des merveilleuses propriétés de ses accompagnements incontournables…

Je veux bien entendu parler de l’huile et du vinaigre, deux aliments santé de très haute volée !

La laitue, une alliée minceur

La laitue est une plante dont les nombreuses vertus sont hélas méconnues. Elle est devenue un élément incontournable des sandwichs, car les Anglais qui en sont les inventeurs en ont établi le contenant standard, dit BLT, pour bacon, laitue, tomate. Ce qui, sans le bacon, respecte admirablement votre santé !

Nous devons l’invention de la laitue telle qu’elle est aujourd’hui aux Égyptiens de l’époque pharaonique. Elle était alors dédiée au dieu Min, dont le domaine était la fertilité.

Elle est ensuite passée aux Grecs, puis aux Romains, pour être ensuite cultivée dans toute l’Europe. Christophe Colomb lui-même l’a faite émigrer en Amérique, et depuis l’ère industrielle, elle pousse dans le monde entier.

La laitue est une source très importante de vitamine K, dont elle donne, avec seulement 100g, la totalité des besoins quotidiens.

Rappelons que la vitamine K est la vitamine des os, et qu’elle agit en synergie avec la vitamine D, que nous fabriquons en nous exposant au soleil. D’où l’importance de manger de la laitue avant d’aller bronzer !

Dans la laitue vous trouverez aussi de la vitamine A, indispensable à la vue, et du bêta-carotène, dont les vertus sont assez similaires. La laitue est aussi une bonne source de folate (vitamine B9), et de fer.

En Egypte, la croyance aux vertus aphrodisiaques de la laitue semble s’être perpétuée. Les Grecs anciens, qui étaient pourtant les « voisins » et les disciples des anciens égyptiens, lui attribuaient des vertus contraires !

Visiblement, cette croyance dans le pouvoir anti-aphrodisiaque de la laitue n’a pas perduré partout jusqu’à aujourd’hui, en témoigne la célèbre salade crétoise, où l’on trouve assez volontiers de la laitue !

Sinon, elle est surtout réputée pour être peu calorique et très bonne au goût, ce qui en fait l’aliment idéal pour un régime. Toutefois, ce qui est moins connu, ce sont ses propriétés narcotiques !

Excellente pour les diabétiques

La laitue est appelée ainsi parce que d’elle émane une substance laiteuse, légèrement narcotique. Dans la mythologique grecque, elle était connue pour permettre d’enfanter sans avoir mal !

Le philosophe Pythagore avait relevé qu’elle apaisait le désir sexuel, et l’appelait pour cela « plante des eunuques », mais le philosophe mathématicien était réputé pour son mode de vie un peu original. Toutefois, il est avéré que la substance laiteuse issue de la tige a longtemps été utilisée en remplacement de l’opium dans les cures de désintoxication.

La laitue donne faim aux malades, favorise la digestion et le transit, chez les personnes qui souffrent de constipation. Elle aide particulièrement bien à vider les intestins et peut s’avérer utile en cas de d’inflammations du foie, de la vésicule et des intestins.

Plus intéressant encore, elle a la capacité de faire baisser la glycémie de plus de 30% chez les diabétiques, ce qui n’est pas à négliger.

Elle peut également s’utiliser sous forme de bouillon, auquel on peut ajouter un peu de poireaux. Cela fait pour ainsi dire une « tisane » de laitue, pour profiter de ses vertus de façon « condensée ».

La salade aphrodisiaque

Une alternative à la laitue, dans la salade, est la roquette. Avec elle, pas de risque de baisse de santé sexuelle ; la roquette, elle, a la réputation d’être un aphrodisiaque de premier plan !

Là-dessus tous les auteurs anciens ou presque tombent d’accord : qu’il s’agisse du médecin Dioscoride, de l’érudit Pline l’Ancien, du poète Ovide, ou plus près de nous, de la sainte guérisseuse Hildegarde de Bingen.

Cette dernière conseillait d’ailleurs la laitue à ses nonnes pour les calmer et leur interdisait la roquette, trop « excitante » !

Très consommée en Italie, où on l’associe dans les recettes à la viande de grison, la roquette fait aujourd’hui partie des mélanges de salade appelés « mesclun ». Son petit goût piquant peut relever celui de la laitue ou d’autres légumes frais comme le concombre.

La roquette, à cause de sa tige en forme de fuseau, a donné son nom à l’arme du même nom. Mais on ne peut pas lui enlever qu’elle libère beaucoup d’énergie, car ses vertus toniques sont révérées depuis l’Antiquité. Elle était aussi utilisée pour désinfecter et cicatriser les plaies.

Comme la laitue, elle est riche en vitamines K et B9, mais elle contient également une quantité non négligeable de vitamine C, de manganèse et de calcium, ce dont vous auriez tort de ne pas profiter !

Comment profiter des bienfaits de votre salade

Qui dit salade, dit vinaigrette, et c’est là que les délices commencent !

Tout dépend de la fréquence avec laquelle vous mangez de la salade. Si vous avez décidé de revenir à une alimentation saine et de vous faire des salades composées sur un temps conséquent, il est important de ne pas manger systématiquement certains ingrédients « plaisir » qui pourraient entraîner le contraire de l’effet recherché.

En un mot : il ne sert à rien de vous prévoir une semaine entière de salade si c’est pour l’agrémenter de gros toasts de pain de mie épais, recouverts d’un épais morceau de chèvre frais noyé sous l’huile d’olive !

Certes, le résultat promet d’être goûteux, mais je ne crois pas que vous arriverez à conserver l’effet minceur pour autant !…

Si vous cherchez à perdre du poids et que vous aimez la salade, n’oubliez pas que l’exercice est indispensable. Il n’a pas besoin d’être intense et de mettre votre cœur à l’épreuve, si vous vous donnez assez de temps. Une longue marche vaut mieux qu’une brève course.

L’avantage de la salade est d’être légère et de vous laisser digérer facilement, de façon à pouvoir vous livrer aux activités de votre choix, physiques ou non.

Le fromage, je le répète est un aliments plaisir, à manger de temps à autres, et non un aliment santé. Au mieux, il est riche en protéines, mais généralement, il est surtout plein de graisses. Dans le cas du parmesan – que je trouve délicieux – il peut être particulièrement acidifiant pour votre sang…

J’espère revenir prochainement sur l’importance vraiment incontournable d’une huile et d’un vinaigre de qualité.

Dans une alimentation fraîche, riche en polyphénols, telle que le régime méditerranéen, ces ingrédients se consomment régulièrement et doivent donc être irréprochables, autant par leur richesse nutritionnelle que par leur absence de défauts.

Une recette savoureuse et pleine d’énergie !

Pour une petite salade d’été fraîche et rapide à cuisiner, je vous recommande

  • Une demi-laitue, et deux ou trois poignées de roquette
  • 2 tomates coupées en tranches
  • La moitié d’un petit oignon rouge coupé en petits dés
  • 2 avocats mûrs
  • Un demi-concombre
  • 30 grammes de cerneaux de noix
  • De l’huile d’olive pressée dans un pays du sud de l’Europe (France, Italie, Grèce pour les meilleures) – et non pas « d’origine UE », car elle peut être importée et avoir été embouteillée n’importe où.
  • Un bon vinaigre, de pomme par exemple. Le balsamique se mélange mal dans la vinaigrette.
  • Un peu de moutarde artisanale pour faire le liant. Un tout petit peu de sel et de poivre, et un zeste de citron jaune

Vous avez là déjà une salade de bonne qualité, qui vous donnera envie de vous dépenser ! Elle est bonne pour 3 ou 4 personnes.

Si vous êtes avec des enfants ou des adolescents, ils ne diront pas non si vous rajouter quelques protéines animales, telles que le des blancs de poulet. Le mieux, bien évidemment, est de les cuire à la vapeur pour bien conserver toutes leurs propriétés nutritives. 

La salade « césar », inventée à Tijuana, comprend aussi des croutons frottés d’ail et du parmesan, mais bien que ces aliments soient très agréables, ils risquent d’alourdir beaucoup votre recette…

J’espère que ma salade vous plaira ! N’hésitez pas à me donner votre recette dans les commentaires !

Dr. Thierry Schmitz

Sources

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *